Lola Marois, « chieuse », étonnante révélation de Jean-Marie Bigard…

8216

Lola Marois fait une fois de plus le plein de confidences sur son couple avec Jean-Marie Bigard. Dans le cadre de l’émission d’Évelyne Thomas sur Non Stop People, la comédienne relate leur « coup de foudre intellectuel » alors que Jean-Marie Bigard était encore marié. C’est ce petit détail et leur écart d’âge de plusieurs années qui sont à la source des critiques qu’ils subissent. Car Lola Marois et Jean-Marie Bigard se sont rencontrés alors que ce dernier était encore marié à son ex-femme.

Toutefois, lui coller l’étiquette de « briseuse de ménage » pourrait sembler exagéré puisque, à l’époque, Jean-Marie Bigard ne vivait déjà plus avec son ex-femme. La comédienne s’est confiée à ce sujet lors de son passage dans l’émission d’Évelyne Thomas. Elle a comme essayé de remettre les points sur les i.

« Quand je l’ai rencontré, il était séparé de corps d’avec sa femme. J’avais 24 ans, j’étais très jeune. Ils avaient deux appartements différents. C’était un accord tacite que chacun vive sa vie mais ils restaient mariés, il y avait un grand attachement entre eux », a expliqué Lola Marois. Elle avait peut-être 24 ans mais intellectuellement en avait bien plus.

« J’étais quand même une jeune fille de 24 ans mais relativement mûre et qui avait pris pas mal de coups, j’étais très écorchée », a-t-elle confié. « Je n’étais pas une jeune fille de 24 ans très insouciante. J’avais déjà beaucoup de vécu ». C’est d’ailleurs ce vécu qui l’a lié à celui dont elle partage la vie depuis près de dix ans aujourd’hui.

Et la jeune femme qu’elle était a su combler certains manques chez Jean-Marie Bigard, faisant naître l’amour qu’ils partagent à ce jour. « Ce vécu, ces failles et ces névroses ont été très complémentaires avec lui. C’est quelqu’un qui a beaucoup souffert. Ses parents sont décédés. Et ça a fait bizarrement un coup de foudre très intellectuel. Les gens peuvent penser évidemment que peut-être il tournait de l’œil sur une jeune fille de 24 ans, blonde et bimbo, mais il y avait quelque chose de beaucoup plus que ça et un lien très intellectuel », a-t-elle confié.

Ce lien intellectuel est si fort que Lola Marois tolère mal que les gens ne voient pas l’intelligence qu’elle a perçue en son compagnon. Si bien que lorsque François Cluzet a traité Jean-Marie Bigard de « roi des beaufs », elle n’a pas hésité à rétorquer. « S’il avait un petit peu plus d’intelligence, il saurait lire entre les lignes et il verrait toute l’intelligence et la poésie qu’il y a dans les spectacles de mon mari (…) c’est un manque d’intelligence de ne pas voir l’intelligence de mon mari », a-t-elle déclaré sur Non Stop People.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here