L’état de santé du roi Charles se détériore-t-il ?

Le roi Charles III ne peut pas s'acquitter d'engagements royaux pendant un mois maximum
Le roi Charles III ne peut pas s’acquitter d’engagements royaux pendant un mois maximum

La santé du roi Charles est devenue un sujet de préoccupation pour ses fans qui s’inquiètent de la procédure du monarque et de ses projets futurs.

La santé du roi, âgé de 75 ans, suscite des inquiétudes puisque la reine Camilla lui aurait rendu visite plus de trois fois en seulement 24 heures après son opération.

Le roi a subi une opération de la prostate vendredi 26 janvier et est resté à l’hôpital, la reine disant aux patients qu’il « va bien » lors de sa première visite.

Mais Camilla aurait été un peu tendue lors de sa dernière visite, suscitant des spéculations sur la santé du roi.

« La reine, qui a été vue souriante tout en faisant le point sur la santé de son mari après sa première visite après son intervention, n’était pas dans le même état d’esprit lors de sa dernière visite au roi », a affirmé une source.

« Cela suggère que tout ne va pas bien à la clinique. »

Initialement, on affirmait que le monarque sortirait de l’hôpital dans deux jours, mais il est toujours sous traitement et suscite la peur parmi ses proches.

Le roi, selon un nouveau rapport, ne remplira pas ses engagements royaux avant un mois, car il a besoin d’un repos complet pour se remettre de l’opération.

Charles suit un traitement pour une hypertrophie de la prostate tandis que Catherine se remet d’une opération abdominale dans le même hôpital. Une annonce du palais de Kensington le 17 janvier indiquait qu’elle était à l’hôpital après une opération abdominale prévue, qu’elle y resterait jusqu’à deux semaines et qu’elle ne reprendrait probablement ses fonctions publiques qu’après Pâques. Aucun autre détail n’a été divulgué, bien que les responsables du palais aient déclaré qu’il s’agissait d’une maladie non cancéreuse.

Dans une annonce du palais de Buckingham une heure et demie plus tard, il y avait une référence plus spécifique à l’état du père du prince William et de Harry, car il était indiqué qu’il serait hospitalisé pour une hypertrophie bénigne de la prostate.

Le monarque, qui n’a accédé au trône qu’en 2022 après la mort de la reine Elizabeth, a dû annuler ses engagements avant l’opération car ses médecins l’ont exhorté à se reposer, bien que la nature exacte de son traitement ne soit pas connue.

Le roi avait exercé ses fonctions en privé pour la dernière fois jeudi lorsqu’il avait approuvé la Médaille d’or du roi pour la poésie pour l’année 2023 à Mimi Khalvati, avant d’arriver à Londres en provenance de Norfolk pour se préparer à la procédure.

Laisser un commentaire