in

Les voleurs tentent de siphonner l’essence d’un autobus mais aspirent les toilettes à la place

On sait tous que siphonner l’essence d’un véhicule est particulièrement dangereux. Certains essayent toutes les solutions pour ne pas payer leur essence, malgré les risques inconsidérés. Sans compter que cela est complètement illégale. Des voleurs australiens ont voulu mettre en place cette pratique illégale et se sont confrontés à une autre sorte de liquide noir…

L’histoire a eu lieu il y a quelques semaines à Laverton, une ville située dans l’Australie-Occidentale. Cette histoire a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encres à travers le pays. D’ailleurs les voleurs de carburant de l’autobus n’oublieront certainement jamais cette nuit.

Pixabay / Image d’illustration

Tout a commencé lorsque les voleurs ont voulu siphonner le carburant d’un car de tourisme qui se trouvait à proximité. Ils s’en approchent tout doucement durant la nuit et insèrent un tuyau dans le réservoir. Il ne reste plus qu’à aspirer avec la bouche pour pouvoir récupérer le liquide. 

Malheureusement pour eux, tout ne s’est pas passé comme convenu. Sur une voiture, impossible de se tromper, le réservoir se trouve à un endroit unique. Mais sur un autobus, il existe de nombreux réservoirs, dont un qui ne sent pas la rose …. En effet, comme le confirme nos confrères de The West Australian ,  il ne s’agissait pas du réservoir d’essence que les voleurs ont siphonné, mais celui des eaux usées de l’autobus.0 tags

Pixabay / Image d’illustration

Les forces de l’ordre ont mené l’enquête et l’un des policiers a indiqué : « On peut imaginer qu’ils se sont vite enfuis, avec un goût plutôt amer dans la bouche ».

Une enquête a été ouverte afin de déterminer l’identité des voleurs mais les policiers ont déclaré que, par contre, ils ne souhaitaient pas retrouver ce qui avait été dérobé… Au final, au vu de l’expérience désastreuse, les voleurs ne sont pas prêts de recommencer !

 

Le saviez-vous : une araignée peut survivre longtemps dans un aspirateur, et même en ressortir !

Cette jeune restauratrice de 23 ans offre l’ensemble de ses invendus aux pauvres