Les suppléments de berbérine peuvent-ils contribuer à réguler le diabète ?

734

La berbérine est un composant bioactif que l’on retrouve dans différentes plantes, dont l’arbre-liège de l’amour (Phellodendron amurense) Goldenseal (Hydrastis canadensis), ainsi que d’autres baliveaux du type Berberis.

L’usage de la berbérine en médecine, notamment ayurvédique et traditionnelle chinoise, date de plusieurs siècles. Elle est utilisée pour résoudre des problèmes de santé lies aux infections.

Mais des travaux de recherche ont relevé que la berbérine présente une action solide hypoglycémiante. Dans cet article, nous examinons l’action de la berberine sur la glycémie et comment elle peut contribuer à réguler le diabète.

La berbérine et le taux de sucre dans le sang

Une glycémie élevée révèle un souci de santé tel que le diabète ou le prédiabète, dû soit à la baisse de la production d’insuline, soit à la baisse de la sensibilité à l’insuline.

Il est tout à fait courant que le taux de sucre dans le sang change tout au long de la journée. Cependant, si le taux de sucre dans le sang demeure élevé trop longtemps, des problèmes de santé peuvent s’en suivre, parfois avec des dégâts au niveau des organes.

Un certain nombre de travaux réalisés sur les animaux supposent que la berbérine peut contribuer à baisser la glycémie de différentes manières parmi lesquelles en augmentant la sensibilité à l’insuline, ou en diminuant la production du glucose dans le foie.

Comment faire baisser son taux de diabète naturellement ?

De nombreuses recherches réalisées auprès de personnes souffrant d’un diabète de type 2 ont révélé qu’en prenant chaque jour 600 à 2700 mg de berbérine, leur taux de sucre dans le sang à  jeun et à long terme était réduit de respectivement 20% et 12%, particulièrement lorsque la berbérine est absorbée avec des médicaments qui traite de la glycémie.

Dans la même lancée, un inventaire de 14 études a démontré que la berbérine  réduit la glycémie et apparaît aussi efficace que les composés courants conçus pour lutter contre la glycémie, tels que la metformine (Glucophage), la rosiglitazone (Avandia), ainsi que le glipizide (Glucotrol)

Les travaux de recherches supposent par ailleurs que la berbérine peut permettre de maintenir les effets hypoglycémiants d’autres remèdes contre le diabète lorsqu’ils sont pris ensemble. Ainsi, la berbérine apparaît comme une cure hypoglycémiante  pleine de promesses. Une solution pour toutes les personnes qui ne peuvent se soumettre à un traitement ordinaire contre le diabète à cause d’une maladie du foie, du cœur ou des reins dont elles sont également atteintes.

Résumé

Les études menées supposent donc que la berbérine peut réduire la glycémie et opérer autant que certains médicaments chez les personnes souffrant d’un diabète de type 2.

Comment et quand prendre de la berbérine

Pour le moment, aucune posologie n’a été arrêtée pour les suppléments de berbérine. Mais la majorité des études se sont basées sur des dosages de 1000 à 1500 mg / jour. La berbérine, dont la durée de vie est de quelques heures, ne mettra pas longtemps dans l’organisme. La quantité contenue dans les capsules des suppléments de berbérine est en général 500 mg. Les recommandations sur les étiquettes indiquent de façon générale d’en prendre 3 fois par jour avant les repas. Ce qui correspond à une prise quotidienne de 1500 mg.

On trouve la berbérine sous la forme de capsule ou en poudre, dans les magasins de santé ou en ligne. Mais il est conseillé de vous accorder avec votre représentant de soin de santé avant d’introduire de la berbérine dans vos habitudes.

Résumé  

La majeure partie des travaux de recherches table sur une prise journalière de deux à trois capsules, soit une consommation de 1000 à 1500 mg de berbérine quotidiennement. Mais avant d’en prendre, il est conseillé d’en discutez avec votre professionnel de santé.

Berbérine : Bienfaits et contre-indications

De façon générale, la berbérine apparaît sans danger et semble bien supportée. Cependant, dans certains cas, elle peut causer des effets secondaires d’ordre digestifs comme la constipation, la diarrhée, des flatulences et des douleurs à l’estomac. Il est vivement recommandé de discuter avec votre professionnel de santé avant de prendre de la berbérine, notamment à cause de la possibilité d’interactions.

La berbérine peut notamment interagir avec des médicaments qui réduisent la glycémie. Ce qui fait courir un risque plus accru d’hypoglycémie ou de faibles taux de sucre dans le sang. Elle peut aussi interférer avec des médicaments traités par le foie.

Résumé

La berbérine apparaît sans danger et bien supportée. Elle peut cependant être à l’origine de troubles digestifs chez certaines personnes. Si vous suivez un traitement, prenez le soin de parler avec votre professionnel de santé avant de prendre de la berbérine.

Le supplément de berbérine est fait a base de plantes. Il a été l’objet de plusieurs études et apparaît ainsi sans danger, tout comme il est bien supporté par les personnes souffrant d’un diabète de type 2.

Les travaux réalisés ont révélé que la berbérine présente une action hypoglycémiante solide et peut produire des résultats aussi bons que plusieurs médicaments communs contre le diabète de type 2, comme la metformine (Glucophage), la rosiglitazone (Avandia) et le glipizide (Glucotrol).

Si vous prenez déjà des médicaments, il convient de discuter avec votre médecin ou votre professionnel de santé avant d’introduire de la berbérine dans votre routine. Ce, à cause des possibilités d’interactions et d’hypoglycémie.

Previous articlePeut-on boire de l’eau pendant le jeûne ?
Next articleLes signes et les symptômes d’une carence en magnésium

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here