Les signes et les symptômes d’une carence en magnésium

626

La carence en magnésium, aussi appelée hypomagnésémie, est un problème sanitaire que plusieurs ignorent souvent. Si cet embarras de santé affecte moins de 2% des Américains, d’après une étude, ce sont au moins 75% de personnes qui ne suivent pas les recommandations en termes d’apport. Il faut savoir que dans un certains nombre de cas, la carence en magnésium peut ne pas être diagnostiquée en raison de l’absence de signes claires. Ceux-ci n’apparaissent souvent que lorsque les niveaux sont au plus bas.

La carence en magnésium a plusieurs sources, allant d’une alimentation insuffisante à la perte de magnésium par le corps.

Cette perte de magnésium par le corps peut résulter d’un diabète, une mauvaise absorption, une diarrhée chronique, la maladie coeliaque le syndrome des os affamés, ou encore l’alcoolisme.

Vous vous demandez quels sont les symptômes du manque de magnésium ? Dans cet article, nous vous présentons sept signes qui dénotent de la présente de cette déficience dans votre corps.

1.  Les tremblements et crampes musculaires

Les tremblements, vibrations et crampes musculaires sont certains des signes d’une carence en magnésium. Dans les cas extrêmes, ce manque peut entraîner des convulsions, voire des crises d’épilepsie.

Pour les scientifiques, ces symptômes sont dus à une coulée plus grande de calcium au niveau des cellules nerveuses, dont la conséquence est l’embrasement ou l’hyperstimulation des nerfs musculaires.

Si les compléments de magnésium contribuent à atténuer les tensions musculaires et les crampes chez les personnes qui souffrent d’une carence en magnésium, d’après un magazine, ils ne constituent pas une thérapie efficace pour les personnes âgées souffrant de crampes musculaires. D’autres études ont été réalisées pour d’autres groupes de personnes.

Ce qu’il faut savoir c’est que les contractions musculaires peuvent être la conséquence de beaucoup d’autres troubles de la santé, tels que l’excès de caféine dans le corps ou encore le stress. Elles peuvent aussi apparaître comme des effets secondaires résultant de la prise de certains médicaments, ou être le symptôme d’une maladie neurologique ou motoneurone. Si les tremblements occasionnels sont normaux, il convient de consulter dès que cela devient répétitif.

Résumé

Les tremblements, contractions et crampes musculaires sont les signes fréquents d’une carence en magnésium. Les compléments en magnésium néanmoins pourraient ne pas permettre de réduire les signes chez les personnes d’un certain âge, et celles qui ne souffrent d’aucun manque.

2. Problèmes de santé mentale

La carence en magnésium peut entraîner des troubles de la santé mentale, dont l’apathie qui se traduit par une léthargie mentale ou l’absence d’émotion. Un manque accentué peut parfois résulter en hallucination allant jusqu’au coma.

Par ailleurs, les observations réalisées à ce sujet ont établi un lien entre les faibles niveaux de magnésium et le risque accru de dépression.

Les scientifiques évoquent également l’hypothèse selon laquelle la carence en magnésium contribuerait à l’anxiété, mais n’ont pour l’heure trouvé aucune preuve à cette théorie.

Un magazine en déduit que les compléments de magnésium peuvent être bénéfiques à un groupe de personnes sujettes aux troubles d’anxiété. Mais cette fois encore, les preuves font défaut. Il faudra des études encore plus approfondies pour arrêter des conclusions sûres à ce sujet.

De façon concise, il apparaît juste que le manque de magnésium influe négativement sur le fonctionnement nerveux et contribue à engendrer des problèmes de santé mentale chez un nombre de personnes.

Résumé

La carence en magnésium peut entraîner une léthargie mentale, l’absence d’émotion, des hallucinations, voire le coma. Les scientifiques pensent, sans faits prouvés cependant, que cette carence peut aussi être source d’anxiété.

3. Ostéoporose

L’ostéoporose est un trouble qui se traduit par la fragilité des os et par conséquent le risque multiplié de fractures osseuses.

Plusieurs éléments peuvent contribuer à développer une ostéoporose, dont l’âge, le manque d’activité physique, un apport alimentaire faible en vitamines D et K.

Mais l’on note ici que la carence en magnésium contribue aussi au risque de développer une ostéoporose. Le manque en magnésium peut directement influer sur les os et les ramollir, ou il réduira dans le sang les taux de calcium, l’élément principal qui constitue les os.

Des études réalisées sur le rat démontrent que la déplétion alimentaire en magnésium conduit à une baisse de la masse osseuse. Si une telle expérience n’a pas encore été réalisée sur l’homme, les recherches ont établi un lien entre un faible apport en magnésium à une densité minérale osseuse plus réduite.

Résumé

La carence en magnésium peut contribuer à accroître le risque d’ostéoporose et de fractures osseuses. Ce risque reste toutefois soumis à l’influence de différents facteurs.

4. Fatigue et faiblesse musculaire

La fatigue, qui se traduit par une lassitude ou une déficience physique ou mentale, est également un symptôme d’une carence en magnésium. Nous savons que tout un chacun accuse de la fatigue de temps en temps. Mais de façon générale, il suffit de prendre du temps pour se reposer. Par contre, une forte fatigue ou une fatigue soutenue, récurrente, peut être annonciatrice d’un réel problème de santé. Sa cause devient plus facilement identifiable en présence d’autres symptômes. Contrairement à la faiblesse musculaire, aussi appelée myasthenie, qui est plus spécifique de la carence musculaire.

Selon les scientifiques, cette déficience est due au déficit de potassium dans les cellules musculaires, un état lié à la carence en magnésium. Ainsi la carence en magnésium peut-être à l’origine d’un état de fatigue ou de faiblesse.

Résumé

La carence en magnésium peut entraîner la fatigue ou la déficience musculaire. Mais ces signes doivent être accompagnés d’autres symptômes pour certifier l’origine d’un manque en magnésium.

5. Hypertension artérielle

Des études réalisées sur des animaux ont démontré qu’une carence en magnésium peut élever la pression artérielle et faire ainsi le nid à l’hypertension artérielle, donnant lieu de la sorte aux maladies cardiaques.

Malgré l’absence de témoignages de manque en magnésium avérés chez l’être humain, différentes tests réalisés supposent que les niveaux faibles de magnésium ou le mauvais apport alimentaire peuvent faire croître la tension artérielle.

Les rapports les plus consistants sur les bénéfices du magnésium découlent de recherches avérées.

Différents supports attestent que les compléments de magnésium peuvent réduire la tension artérielle, principalement chez les personnes âgées atteintes d’hypertension.

Il s’agit simplement de comprendre que la carence en magnésium peut être source d’augmentation de la pression artérielle, qui elle aussi contribue à la formation de maladies cardiaques. Mais il faudra encore des recherches pour attester clairement du rôle de la carence en magnésium

Résumé

Les tests supposent qu’une carence en magnésium accroît la tension artérielle. Les personnes atteintes d’hypertension artérielle, peuvent jouir des bienfaits des compléments de magnésium.

6. Asthme

Une carence en magnésium est quelques fois constatée chez les personnes atteintes d’asthme sévère.

Les taux de magnésium sont en général plus bas chez les personnes qui souffrent d’asthme par rapport à celles qui n’en sont pas atteintes. Les scientifiques estiment que le manque de magnésium peut être à l’origine d’un amas de calcium qui se serait formé dans les muscles qui recouvrent les voies respiratoires des poumons. Ce qui entraîne la contraction de ces voies et affecte la respiration, la rendant plus difficile.

On note cependant qu’un inhalateur qui contient du sulfate de magnésium est quelques fois prescrit aux victimes d’asthme sévère pour permettre à leurs voies respiratoires de se dilater. Pour d’autres patients dont les symptômes sont plus graves, les injections sont l’option privilégiée.

Toutefois, les résultats des tests sur l’efficacité des compléments alimentaires en magnésium pour les personnes asthmatiques divergent encore.

Les scientifiques assimilent ainsi l’asthme sévère à un symptôme de carence en magnésium chez certains malades. Ce qui nécessite bien entendu des études approfondies.

Résumé

La carence en magnésium est liée à un asthme sévère. Mais sa responsabilité dans l’évolution de l’asthme n’est pas totalement appréhendée.

7. Les battements irréguliers de cœur

L’arythmie cardiaque, ou plus simplement rythme cardiaque irrégulier, est l’un des signes les plus sévères de la carence en magnésium.

Les signes d’arythmie sont insignifiants dans le plus grand nombre des cas. Bien souvent même, il n’y a pas de symptôme. Mais, chez certaines, on peut noter des palpitations du cœur, qui traduisent les arrêts entre les battements cardiaques.

L’étourdissement, l’essoufflement, des douleurs dans la poitrine, l’évanouissement sont aussi des symptômes de l’arythmie. Dans les situations les plus sévères, l’arythmie peut influer sur le risque d’accident vasculaire cérébral ou d’insuffisance cardiaque.

Selon les scientifiques, le déséquilibre des taux de potassium à l’intérieur et à l’extérieur des compartiments des muscles cardiaques peut être le responsable. La situation est liée à la carence en magnésium.

Les tests ont montré que certaines personnes souffrant d’insuffisance cardiaque congestive et d’arythmie ont des niveaux de magnésium en dessous de ceux des personnes qui n’en sont pas atteintes.

Administrer à ces personnes un traitement à base d’injections de magnésium a grandement contribué à corriger leur fonction cardiaque.

Les compléments de magnésium peuvent aussi contribué à diminuer les signes d’une arythmie chez certaines personnes

Résumé

Parmi les signes d’une carence en magnésium, on note l’arythmie cardiaque, ou rythme cardiaque irrégulier, qui peut accroître la menace et entrainer de plus importantes complications, comme un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance cardiaque.

Comment soigner le manque de magnésium et quand faire une cure de magnésium ?

Le tableau ci-après présente l’apport journalier recommandé (AJR) ou l’apport adéquat (AI) pour les hommes et femmes aux États-Unis

Âge Homme Femme Grossesse Allaitement

De la naissance à 6 mois 30 mg * 30 mg *

7 à 12 mois 75 mg * 75 mg *

1 à 3 ans 80 mg 80 mg

4 à 8 ans 130 mg 130 mg

9 à 13 ans 240 mg 240 mg

14 à 18 ans 410 mg 360 mg 400 mg 360 mg

19 à 30 ans 400 mg 310 mg 350 mg 310 mg

31–50 ans 420 mg 320 mg 360 mg 320 mg

51+ ans 420 mg 320 mg

* Apport adéquat

On dénombre plusieurs aliments riches en magnésium dont l’effet immédiat permet de combler le déficit chez les personnes n’atteignant pas l’AJR. Le magnésium est largement présent dans les plantes et les aliments d’origine animale. Les aliments qui en regorgent sont les graines et les noix. Les grains entiers, les haricots et les légumes verts à feuilles font aussi partie des produits dont la teneur en magnésium est relativement élevée.  

Voici certains des meilleurs aliments contenant 3,5 onces (100 grammes) de magnésium : amandes (286 mg), graines de citrouille (535 mg), chocolat noir (152 mg), arachides (168 mg), maïs soufflé (144 mg).

A titre d’exemple, seule 1 once (28,4 grammes) d’amandes génère 20% de l’AJR de magnésium.

D’autres sources importantes de magnésium sont les graines de lin, graines de tournesol, graines de chia, cacao, café, noix de cajou, noisettes, l’avoine.

Le magnésium complète également le contenu de plusieurs céréales destinées au petit déjeuner et d’autres aliments finis.

Certains problèmes de santé, comme le diabète » peuvent faire perdre à l’organisme du magnésium. C’est le cas notamment du diabète. Dans ces circonstances, il est recommandé de consommer en grande quantité des aliments riches en magnésium, si on ne consomme pas déjà des compléments.

Il peut être nécessaire d’échanger avec votre médecin sur l’élaboration d’un schéma en vue d’accroître votre teneur en magnésium, en réponse à vos besoins.

Résumé

Parmi les meilleures sources de magnésium, on retient les graines, le cacao, les noix, les haricots et les grains entiers. Pour avoir une santé idéale, il est nécessaire de consommer quotidiennement des aliments riches en magnésium

Résumé final.

La carence en magnésium est un problème de santé connu. Certaines recherches supposent que 75% des Américains ne comblent pas leurs exigences alimentaires en magnésium. Mais une carence réelle est nettement moins fréquente – moins de 2%, d’après les chiffres.

Les symptômes d’une carence en magnésium peuvent souvent passer inaperçus,  jusqu’à ce qu’ils descendent à des niveaux très bas. Ainsi, une carence en magnésium peut entraîner de la fatigue, des crampes musculaires, des problèmes de santé mentale, un rythme cardiaque irrégulier, de l’ostéoporose.

Comment détecter une carence en magnésium ? Si vous craignez de souffrir d’un manque, vous pouvez effectuer un test de carence en magnésium. Avant de passer le test sanguin, il est recommandé de discuter avec votre médecin pour effacer de la liste d’éventuels autres problèmes de santé.

Quelque soit l’issue du test, il est important de manger couramment des aliments riches en magnésium tels que les noix, les céréales ou les haricots. Et si vous vous demandez quels sont les aliments les plus riches en magnésium, vous disposez d’une longue liste dans laquelle on retrouve la sardine à l’huile d’olive et la fleur de sel.

Ces aliments contiennent en outre des nutriments sains. Leur consommation contribue ainsi en plus de réduire le risque d’une carence en magnésium, à maintenir de façon générale votre bonne santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here