Le prince Harry recalé par l’immigration américaine ?

La vie du couple du prince Harry et de Meghan Markle a tout d’un film hollywoodien en ce moment. Tout à commencé avec le Megxit, la volonté du couple de s’éloigner de la famille royale britannique pour faire leur vie à l’étranger.

Après un dernier passage en Grande-Bretagne, le couple était libéré officiellement de ses obligations légales il y a moins d’une semaine et on se disait alors que le feuilleton touchait à sa fin.

Lire aussi :  Omar Sy, très fusionnel avec son épouse Hélène lors de l'avant-première du "prince oublié"

Malheureusement, le Coronavirus a profondément changé les plans du couple. Premièrement, c’est le prince Charles qui a été infecté par le virus. Cela a créé de nombreuses tensions dans le couple, Meghan interdisant à Harry de se rendre au chevet de son père.

Enfin, au vu de la gestion de crise du Canada, le couple a décidé d’accélérer les choses quant à leur désir de partir vivre aux États-Unis. Ils ont alors déménagé à Los Angeles en catimini il y a quelques jours. 

Lire aussi :  Michel Sardou, aux urgences, la fin est proche !

Mais aujourd’hui, nous apprenons que ce déménagement accéléré pourrait poser problème au couple. En effet, après que Donald Trump ait refusé de protéger le couple, c’est l’immigration qui vient embêter le couple.

Si Meghan Markle est américaine et peut sans soucis retourner dans son pays, ce n’est pas tout à fait le cas d’Harry. En effet, selon les informations du journal The Sun, cela-ci ne serait pas en possession de la carte verte.

Lire aussi :  Brigitte Macron, rébellion, infantilisée, gros recadrage avec le chef de l'Etat !

Cette carte verte, c’est tout simplement le papier qui autorisent aux citoyens non américains à vivre et travailler aux USA. Autre problème, le délai pour obtenir ce papier est d’un an ! Le prince Harry devrait donc s’orienter vers un autre visa entre temps, mais il ne pourrait alors pas travailler.