Le père furieux publie une photo du petit ami violent de sa fille et lui met une prime sur la tête

0
6501

Les violences conjugales sont de plus en plus répandues de nos jours malheureusement.

De nombreuses femmes sont confrontées au quotidien de violence familiale. Elles sont victime de violence physique, de violence financière, de violence psychologique.

Chelsea Simmons a vécu un véritable calvaire. En effet, elle a été violemment battue dans le Missouri par son concubin de l’époque, Cedric Powe. Elle a été sauvée in extremis de la mort.

Malheureusement, suite à ces violences, elle est devenue aveugle.

Pour que cela ne se reproduise plus jamais, le père de la jeune fille a mis en ligne à travers la planète cette image du concubin. De plus, il a mis cette prime sur sa tête.

Chelsea avait déposé une ordonnance restrictive contre Powe. Néanmoins, cela n’a pas empêché le pire pour la jeune fille, car son petit ami n’a pas tenu compte es ordonnances restrictives.

D’après les docteurs, Chelsea est passée in extremis de la mort et a perdu la vue.

Les coups de poing et la tentative d’himicide se sont déroulés en 2015 – Chelsea Simmons a été battue violemment, a reçu des coups de pied et de poing et a été étranglée.

Facebook

« Apparemment, il l’a étouffée jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse, l’a ranimée, puis l’a étranglée de nouveau et lui a tapé continuellement sur la tête « , indique la belle-mère de Chelsea, Melissa Zack.

« Elle est effrayée et elle le sera probablement pour toujours. »

Les docteurs ont annoncé à sa famille qu’elle allait presque mourir.

Durant ce temps, Cedric Powe, également connu sous le nom de Moe, s’est enfui vers le sud de Saint-Louis.

Facebook

Suite à cette incident Chelsea a perdu la vue de son œil gauche. Son père est devenu furieux et a décidé d’offrir une récompense de 500 $ pour tout renseignement sur Cedric Powe.

Chelsea a aussi été enlevée en décembre 2013. Cedric avait réclamé une rançon à sa famille.

« Il doit être attrapé pour que cela n’arrive à personne d’autre, et que je n’ai pas à m’inquiéter que cela lui arrive de nouveau, » indique Melissa Zack.

Cedric Powe a beaucoup d’antécédents criminels, et notamment une arrestation en 2008 pour violence conjugale et une accusation d’entrave à la justice.

Cedric Powe (Le Bureau du Sheriff de Marion Count)

Il a été accusé de tentative de meurtre au premier degré, de coups et blessures avec circonstances aggravantes et de violence domestique avec circonstances aggravantes. La caution s’élevait à 500 000 de dollars.

Powe a écopé d’une peine d’emprisonnement de 14 ans ainsi qu’une peine de quatre ans de libération surveillée obligatoire. Il doit également verser 1 352,60 $ en restitution.

Aujourd’hui, Chelsea a repris goût à la vie mais elle est reste toutefois traumatisée par la calvaire qu’elle a vécu.

Facebook

Cedric Powe paie aujourd’hui pour ses actes en prison.

Partagez cette histoire avec vos proches pour que plus jamais cela ne se reproduise !

>