Le juge décident de punir sévèrement les personnes qui maltraitent des animaux et leur infligent des peines étonnantes …

0
7642

Il est assez habituel de lire des cas de maltraitance et de cruauté envers les animaux, hélàs. Il s’agit de cas choquants et on a même la sensation que les “méchants” ne sont pas assez punis. Mais, grâce à la mobilisation de tous, les choses commencent à changer !

Un juge américain est devenu, malgré lui, une star car il a pris la décision d’infliger des sanctions qui correspondent aux crimes, qui sont, selon le juge beaucoup plus marquantes qu’une simple amende ou une peine d’emprisonnement.

Au sein de Painesville dans l’état de l’Ohio, le célèbre juge Michael Cicconetti a fait l’unanimité au moment de rendre des sentences, qui ne sont pas systématiquement des peines de prison.

Son objectif est de faire correspondre le crime pour lequel la personne doit être punie, indique nos confrères de Animal Channel.

Le juge apprécie énormément les animaux. Tout a débuté au moment de l’adoption d’un Teckel prénommé Herman, qui est un membre de sa famille à part entière.

Le juge est également très investi dans la cause animale en faisant son maximum pour les protéger via une association qui leur vient en aide.

Il respecte la loi américaine au moment d’infliger les punitions aux prévenus. Mais il a parfois de bonnes idées…

D’après Animal Channel, une femme a été accusée de cruauté envers les animaux après qu’on ait trouvé un chien dans la maison de cette femme, chien qui était littéralement entouré d’ordures et de déchets.

Donc le juge a pris la décision de lui faire vivre la même chose !

Le juge a donc décidé de l’envoyer à la décharge locale, où elle a été contrainte de passer une journée entière. Il a déclaré :

« Je veux que vous alliez à la décharge et qu’on y trouve l’endroit le plus malodorant, et je demande à ce que vous soyez assise là pendant huit heures demain, pour réfléchir à ce que vous avez infligé à votre chien alors que vous sentirez toute cette puanteur. Si vous devez en vomir, et bien vomissez-en. »

Un jour, une autre femme a abandonné 35 chatons dans la forêt, il a proposé deux solutions à la femme reconnue coupable : passer trois mois en prison ou seulement 14 jours en forêt, comme le confirme nos confrères d’ABC News.

Toutefois, elle a dû payer 3 200 dollars à l’organisation de protection des animaux Humane Society, ainsi que 500 dollars pour les agents qui ont trouvé et ensuite pris soin des chatons.

Le juge dur mais juste, a toutefois accepté que la femme puisse allumer un feu, pour ne pas mourir de froid.

Et vous que pensez-vous de ce juge étonnant ?