Laurent Ruquier, au fond du trou, aux urgences !

9934

Le célèbre animateur, Laurent Ruquier, a dû faire face à une chute terriblement douloureuse. Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur l’animateur célèbre pour son franc parler et livre des nouvelles préoccupantes à son sujet. Ce dernier a été victime d’un accident domestique. En effet, Laurent est tombé dans les escaliers de son domicile. « J’osais même pas regarder mon poignet tellement il était dévié, et j’ai hurlé de douleur. Mon chien pensait que je jouais. », a-t-il confié.

Néanmoins, cela correspond à une ancienne histoire déterrée par le magazine people France Dimanche. En fait, le drame s’est déroulé il y a environs un an. A ce moment là, le célèbre présentateur de l’émission « On n’est pas couché », retourne au travail le lendemain de son accident et tombe nez à nez avec Roselyne Bachelot, qui a été nommée récemment, ministre de la culture.

Lire aussi :  Hélène Ségara au plus mal ! Elle perd le combat contre la maladie qui empoisonne sa vie !

« Comment est ce que tu t’es fait cela », l’interroge l’habituée des plateaux de télévision. Avant de poursuivre:  » On a imagine que c’était en vous livrant à certaines manipulations que la police tolère et que la morale réprouve ». Mais cette situation était loin de faire rire Laurent Ruquier, qui a fini par avouer sa douloureuse mésaventure.

Par ailleurs, récemment le célèbre animateur de France 2 a eu un violent clash avec son ancienne productrice, Catherine Barma, qui a fait le choix d’arrêter l’émission « On n’est pas couché ». Connu pour ne pas passer par quatre chemins, quand il a quelque chose à dire, on peut dire que cette fois ci, Laurent Ruquier n’a pas dérogé à la règle.

« Je trouve son comportement grossier, pathétique, lâche. Est-ce ma faute si ce sont mes idées qui ont permis à sa société de juteusement fructifier ? Est-ce de ma faute si les autres émissions qu’elle a produites ne sont plus à l’antenne ? Est-ce à moi de supporter les frais d’une société de production incapable de proroger d’autres émissions que celles que j’anime ? », a t’il annoncé.

Lire aussi :  David Hallyday lègue tout. Le motif est ahurissant !

Et de poursuivre : « J’aurais dû croire Frédéric Lopez et Thierry Ardisson : avec elle, ça ne peut que mal se terminer. Cela fait dix ans que j’ai des propositions d’autres producteurs. J’aurais aussi pu produire seul l’émission. J’ai été fidèle et naïf. (…) Au bout de ces vingt ans, j’aurais aimé lui dire merci. Son hypocrisie, sa lâcheté, sa vénalité m’en empêchent ».