Laurent Delahousse, humilié sur la place publique !

3778

Le célèbre journaliste de France 2, Laurent Delahousse n’a pas commencé l’année 2020 sous les meilleurs auspices. En effet, le confinement a eu de lourdes répercussions sur sa vie, à la fois sur le plan personnel, que sur le plan professionnel. A en croire, les dernières rumeurs, son couple avec Alice Taglioni battrait de l’aile.

En cette période très tendue, beaucoup de personnes ont tenté de passer le temps comme elles le pouvaient. Quant à d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, ont amené les couples à se disputer davantage et ont engendré des tensions plus importantes qu’à l’accoutumée.

Le couple, n’a pas dérogé à la règle et a dû faire face à de nombreuses dissensions dans leur relation. D’autant plus qu’au niveau professionnel, ce n’est pas la joie non plus. France 2 avait décidé de répondre à ses sollicitations en lui fournissant la plage horaire tant convoitée durant le confinement.

Cette plage horaire, appartenait à l’origine à Michel Drucker, qui présentait l’émission « Vivement Dimanche ». Néanmoins, avec sa nouvelle émission intitulée « Narcotrafic : la nouvelle guerre », les audiences ont été dès le départ catastrophiques et n’ont jamais décollé. Un échec que n’a jamais digéré le journaliste vedette de France 2.

Par ailleurs, l’heureux papa de quatre enfants n’a pas que des amis. En effet, il y a quelques mois, son confrère de France 2, Michel Drucker a fait une annonce fracassante sur le journaliste vedette de France 2; « Laurent Delahousse n’est pas un mec bien », a confié l’animateur de 77 ans, dont les propos ont choqué la direction de France Télévisions.

D’ailleurs, le mari de Dany Saval avait été convoqué par sa direction pour se faire remonter les bretelles. Mais trop tard, le mal était déjà fait et ses propos se sont propagés sur les réseaux sociaux, comme une traînée de poudres. Laurent Delahousse s’est senti fortement humilié par son confrère.