Laurent Delahousse, gros malaise en plein JT. Il perd pied !

22822

Lorsque cela concerne, le journaliste vedette de France 2, Laurent Delahousse, les rumeurs sont si nombreuses que l’on ne sait plus où donner de la tête. En revanche, ce qui est certain, c’est que les 55 jours de confinement ont été insupportable pour l’heureux papa de quatre enfants, qui est connu pour être hyperactif.

Même si le mari d’Alice Taglioni est comblé sur tous les plans. Depuis quelques semaines, il est confronté à des mauves nouvelles en pagaille, qi ont eu des répercussions sur son moral. Bien qu’il puisse compter sur le soutien de son épouse, il aurait atteint le fond. D’ailleurs, cela se ressentirait sur son travail puisqu’il accumule les bourdes et parfois même en direct de son journal !

Lire aussi :  Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay, un événement exceptionnel pour Noël en préparation !

Celui qui a toujours rêvé de récupérer la plage horaire du dimanche après midi, jusque là attribué à l’animateur Michel Drucker pour son émission « Vivement Dimanche », a dû faire face à une immense désillusion … Ce qui était devenu au début une belle opportunité, s’est transformé peu a peu en cauchemar pour le journaliste, qui a regretté amèrement ses ambitions professionnelles.

En effet, les responsables de France 2 ont décidé de lui accorder carte blanche pour sa nouvelle émission et ont même accepté de lui délivrer la plage horaire qu’il désirait tant. Toutefois, avec son nouveau documentaire baptisé « Narcotrafic : la nouvelle guerre », les audiences n’ont jamais été au rendez-vous. Un échec qui a été très difficile à avaler pour le journaliste, tant il s’était investit dans ce nouveau projet, ui lui tenait particulièrement à coeur.

Lire aussi :  Michel Drucker, choqué, came, lourd secret de Carla Bruni

D’autant plus qu’il voulait montrer à sa direction qu’ils avaient eu raison de lui faire confiance. Depuis, des tensions seraient apparues avec France 2, qui n’aurait pas digéré ce manque de réussite. Par ailleurs, lors d’une interview avec Anne Sinclair, Laurent Delahousse lui a spontanément serrer la main, ne respectant pas les gestes barrières qui sont rabâchés depuis de longs mois à la télévisons et dans les journaux.

Comprenant son erreur, le célèbre journaliste a tenté de rattraper le coup. Mais le mal était déjà fait. « Je suis paumé moi avec ses histoires, je ne vais pas vous donner mon coude ou on ne va pas se taper le pied … », a-t-il annoncé, visiblement embarrassé par la situation.