Laurent Delahousse, dispute en plein direct avec Eric Dupond Moretti !

36473

L’une des situation qui a fait couler le plus d’encres, ces dernières semaines, c’est le remplacement des ministres. En effet, le président de la république, Emmanuel Macron a décidé de faire peau neuve pour son gouvernement. Toutefois, le choix de certains ministres ont stupéfait l’opinion publique. Le chef de l’Etat qui souhaitait gagner en popularité, a réussi l’effet inverse, selon les sondages de l’époque.

Ainsi, s’il y a bien une nomination qui a beaucoup fait jazzer. c’est celle du célèbre avocat, Eric Dupont Moretti. Celui que l’on surnomme « Acquittator », en raison des nombreux procès qu’il avait gagné, ne s’est pas fait que des amis au cours de sa carrière. Quelques jours après son arrivée à l’Elysée, une pétition en ligne circulait déjà pour sa démission en expresse.

Comme à chaque nomination, Laurent Delahousse a invité le nouveau garde des sceaux et le moins que l’on puisse dire, c’est que la conversation a vite dégénéré. Toutefois, Laurent Delahousse ne comptait pas lui laisser dérouler son programme en tout liberté. Il a alors décidé de pointer du doigt certains incohérence du discours d’Eric Dupond Moretti. 

« Je vais vous dire quelque chose de l’ordre de l’intime. Mes enfants ne savent pas ce que j’ai gagné, pour une raison simple, c’est que j’avais envie de leur donner le goût de l’effort et le goût du travail. Je ne voulais pas qu’ils se disent : “On est des fils de bourgeois et ça va”. Et voilà que tout cela va être dévoilé à la France entière et une partie de ceux qui vont aller là vont y aller avec gourmandise. J’estime que c’est du ressort de ma vie privée. Je travaille, madame, depuis que j’ai 14 ans et demi, voyez-vous. Et il faut tout dire », a-t-il confié durant d’un entretien accordé à Apolline de Malherbe sur BFMTV.

Avant d’ajouter : « Pourquoi n’envisagerait-on pas de publier le salaire de journalistes du service public ? Pourquoi pas de ceux qui ont des responsabilités à la Haute Autorité ? Voilà, je pense que c’est quelque chose de populiste. Alors j’ai dit très clairement que j’avais encore une liberté de pensée, je vous le démontre, en même temps je me soumettrai aux obligations qui sont les miennes ».

Eric Dupont Moretti a insisté sur le “nouveau” homme qu’il est devenu depuis qu’il est ministre. En effet, il serait beaucoup moins brut de décoffrage. Eric Dupond Moretti a indiqué que ses idées était toujours les mêmes, mais qu’il les expliquait différemment désormais. Une explication qui a peu convaincu le journaliste de France 2.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here