Laurent Delahousse, couple en péril avec Alice Taglioni. Un cliché lourd de sens …

5874

Le journaliste a partagé sur Instagram un cliché sur lequel il se trouve bien seul.

Les vacances en famille à Cap Ferret où Laurent Delahousse et sa compagne depuis plusieurs années, Alice Taglioni, posséderaient une demeure sont terminées. Le boulot reprend pour l’un comme pour l’autre et Laurent Delahousse pourrait se sentir étrangement seul en cette rentrée, sur le plateau de France 2 où il présente le 20h.

Cette personnalité préférée des Français a posté sur son compte Instagram où il s’affiche plus souvent qu’il ya quelques mois une photo de lui, seul sur le plateau du JT de France 2, les lumières presque toutes éteintes. On pourrait croire que c’était l’heure de retrouver sa petite famille. Mais non, c’était quelques minutes avant de lancer son JT.

Voir cette publication sur Instagram

Merci #laurentDelahousse @france2 @instapathe #retourchezmamere 😊

Une publication partagée par Alexandra Lamy (@alexandralamyofficiel) le

Il y a quelques temps, Laurent Delahousse était jugé un peu trop complaisant envers les membres du gouvernement. «Compassion lénifiante pour les soignants et culpabilisation du péquin moyen», «mais déférence envers Christophe Gaëtan et célébration de Muriel Penicaud », commentait le média Télérama. «Je n’ai pas la sensation depuis douze ans d’avoir été particulièrement bienveillant», avait dit Laurent Delahousse face à TV Magazine. «J’essaie de correspondre à l’instant et au moment. D’être le médiateur le plus équilibrée de ce que les téléspectateurs devant leurs postes attendent de moi», concluait-le journaliste.

Laurent Delahousse reste engagé pour les causes qui lui tiennent à cœur. Le journaliste l’a encore démontré en ce début de semaine en répondant à l’appel de Reporters sans frontières (RSF) à se mobiliser pour réclamer la libération de Khaled Drareni, journaliste algérien emprisonné depuis le 27 mars 2020 et condamné le 18 août dernier par le Tribunal d’Alger à une peine de trois ans fermes pour «atteinte à l’unité nationale » et «incitation à attroupement non armé ».

Laurent Delahousse à signalé sur Tweeter sa présence devant l’Ambassade d’Algérie à Paris où se tenait le rassemblement ce lundi 7 septembre. Plusieurs autres célébrités de la télévision y ont pris part, dont Anne-Claire Coudray, Harry Roselmack, ou encore Gilles  Bouleau. Sur les pancartes qu’ils tenaient, on pouvait lire «#Free Khaled» et «#We are Khaled »

« Le pouvoir algérien a voulu faire un exemple pour intimider tous les journalistes en Algérie (…) Et il a fait un symbole, un symbole de défense de la liberté de la presse», a déclaré le secrétaire général de l’ONG, Christophe Deloire. « On est solidaire avec lui, avec tous les journalistes algériens qui se battent tous les jours pour préserver cette petite flamme de la liberté d’expression dans un pays qui ne l’aime pas trop », a soutenu Bernard de la Villardière.