Laurent Delahousse, cancer, deuil douloureux – confidences poignantes

5786

Au mois de novembre dernier, le cancer lui prenait un ami, Claude Sempère, le laissant dans le deuil. Il lui avait alors rendu un bel hommage.

Laurent Delahousse avait dû faire face à la mort de son ami et collègue de France 2, le journaliste émérite Claude Sampère. Ce dernier avait lutté contre le cancer avant de rendre les armes à l’âge de 55 ans le vendredi 29 novembre 2019. Une triste nouvelle qui avait endeuillé toute la rédaction de France 2. Et c’est sur cette note de fin de vie que le fiancé d’Alice Taglioni clôturait ce jour le journal de 20h sur la deuxième chaine.

Hommage touchant de Laurent Delahousse

«Nous avons appris aujourd’hui la mort de Claude Sempère », annonçait Laurent Delahousse à la fin de son JT. « Il était une plume rare, précise, empathique. Il aimait ce métier, nous poussait toujours vers l’exigence », poursuivait-il en description du journaliste hors paire. Grand reporter pour les éditions du JT de 13h et 20h, mais aussi pour l’émission Envoyé spécial, Claude Sampère était régulièrement parti pour un reportage aux quatre coins de la planète.

Voir cette publication sur Instagram

Avec 5,5 millions de te?le?spectateurs chaque week-end, le JT de 20h de Laurent Delahousse, sur #France2, est suivi avec le me?me succe?s par "20h30", son e?mission d'entretiens et de reportages sur les personnalite?s que nous aimons tant. Ce soir, le journaliste propose un documentaire sur l'ico?ne du cine?ma franc?ais : Jean-Paul Belmondo. En photo, notre couverture du Focus spe?cial Hauts-de-France de juin 2019 avec notre portrait e?mouvant du journaliste de 50 ans. Ne? a? Roubaix, lui qui a ve?cu toute son enfance en Picardie confie : «Je suis tre?s attache? au Nord. Ce sont mes racines… C’est vraiment un endroit ou? je de?compresse, ou? je viens me ressourcer… ». #laurentdelahousse #20h30lesamedi #francetv #acteurfranc?ais #belmondo #jeanpaulbelmondo #journaliste #actualite? #tv #reportage #beaugosse #leplusbeau #blond #handsome #dandy #frenchstyle #frenchvibes #roubaix #picardie #amiens #nord #lille #tele #documentaire #emotion #souvenir #enfance #hautsdefrance #myjob

Une publication partagée par ?????? ?????ss? ??? (@fannie_fitoussi_pro) le

« Journaliste de l’ombre et de la lumière», c’est à travers ses voyages « en Afghanistan, au Kosovo, au Cambodge, aux Etats-Unis … », qu’il parvenait à alimenter les informations de France télévision et le magazine Télé Matin. En 1997, il remporta le prix Albert-Londres pour une enquête qu’il réalisa sur la Corse. « C’est un départ trop rapide », affirmait Laurent Delahousse avant de clore : « Que son travail et sa passion pour le journalisme servent d’exemple pour la nouvelle génération. Il était notre confrère, notre ami. Claude avait 55 ans ».

Les messages en hommage au journaliste parti trop tôt s’étaient répandus sur la toile. Les collègues, comme les amis, avaient tenu à laisser un témoignage. « Je venais d’arriver. Il m’a pris à l’écart en sortant du mixage : ‘‘Petit, tu commences JAMAIS un sujet par : ‘Cinq heures, ce matin’. Pourquoi ? Parce que TOUS les sujets peuvent commencer comme ça’’. Il était comme ça, Claude Sempère», « Avec Claude Sempère, nous partagions depuis peu le même casier de courrier à la rédaction mais nous partagions depuis longtemps le souci d’une information rigoureuse. C’était un confrère attentionné et délicat. Nous sommes tristes. Rip », pouvait-on lire entre autres.

Dominique Lagrou-Sempère mise à rude épreuve

« Merci de nous avoir éveillés, de nous avoir réveillés souvent. Tes mots, tes silences, tes emballements, ta passion, ton talent de narrateur ont fait de toi une signature singulière de notre belle rédaction », notait Laurent Delahousse sur Instagram, non sans avoir une pensée pour la famille de Claude Sempère avec « une tendresse infinie ». Particulièrement pour son épouse certainement, Dominique Lagrou-Sempère, originaire comme lui du nord de la France.

Si aujourd’hui la veuve de Claude Sempère a quelque peu retrouvé son visage enjoué de nature, ce n’était pas le cas ce 29 novembre. Ce jour-là, le sourire de Dominique Lagrou-Sempère fut rudement mis à l’épreuve. Journaliste comme son époux, elle officie plutôt sur la première chaine de télévision aux côtés de Jean-Pierre Pernaut. C’est en 2001 qu’elle intégra TF1, après des études en Grande-Bretagne et au Canada.

Voir cette publication sur Instagram

#LaurentDelahousse #Audiencestélé #JT #20H #France2

Une publication partagée par mediasinfos (@mediasinfos) le

Récemment, un tweet d’un admirateur de Jean-Pierre Pernaut, le pape du JT, la disait la digne héritière de ce dernier. «Je ne serais pas étonné de voir Dominique Lagrou-Sempère à la tête du 13 Heures de TF1 dans quelques années.  Solaire, lumineuse, conviviale. Toutes les qualités d’un certain Jean-Pierre Pernaut », publiait ce fan le 18 juin sur Twitter.Un post qu’avait retweeté le mari de Nathalie Marquay. Avec Dominique Lagrou-Sempère, « il forme un duo convivial sur le plateau du journal », assure-t-on.

Laurent Delahousse en vacances

Le journaliste qui a posté récemment sur la toile un cliché de ses pieds dans des baskets devrait bientôt  prendre ses vacances, à Cap Ferret dans le sud de la France avec sa fiancée et leurs enfants. Pourtant, on apprenait que la petite famille avait, après le confinement, déjà fait un tour à Cap Ferret. « Pour eux, c’est déjà l’été ! », titrait le magazine Voici qui livrait également, dans sa parution du 5 juin, des images de ce déplacement de la petite famille dans le sud-ouest de la France.

Voir cette publication sur Instagram

#JT #france2 #audiencestélé #laurentdelahousse

Une publication partagée par mediasinfos (@mediasinfos) le

C’était notamment à l’occasion du week-end de pentecôte. « Laurent et Alice ont fait de leur tribu recomposée leur fierté et leur grande source de joie », commentait alors Voici. Peu de jours après, Alice Taglioni avait dû laisser les siens pour retrouver les plateaux de tournage dans le cadre du film Au dessus des nuages, réalisé par Jerôme Cornuau et dans lequel elle incarne Dorine Bourneton, la première femme au monde pilote de voltige handicapée. Le téléfilm devrait d’ailleurs être sur les écrans de TF1 avant fin 2020.

Selon le dernier sondage sur les personnalités préférées des Français réalisé du 3 au 5 juin 2020 par OpinionWay pour le compte de TV Mag, « sur un échantillon de 1027 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus », Laurent Delahousse se classe 8e. Il gagne deux places cette année et passe devant Elise Lucet, arrivée première des femmes, mais derrière Stéphane Plaza, l’agent immobilier le plus en vogue. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here