Laurence Boccolini, souffrance atroce, étonnante révélation !

6093

L’animatrice a été touchée par un message décrivant la souffrance atroce dans laquelle un homme, infecté par le coronavirus, a perdu la vie.

Comme plusieurs autres personnes, cet homme de 48 ans est décédé seul à l’hôpital, sans sa famille qui ne pourra même pas assister à son enterrement. Le récit de l’infirmière qui l’a hospitalisé a été partagé sur Instagram, où il a atterri sur le compte de l’animatrice.

« Je l’ai passé en coma artificiel et sous respirateur. Ce monsieur pleurait avant de fermer les yeux. Pas parce qu’il avait peur mais parce qu’il était seul. Interdiction pour sa femme et ses 6 enfants de venir le voir. Il m’a dit : ‘‘C’est donc ça ma mort. Seul à l’hôpital, sans mes enfants autour de moi et trois personnes à mon enterrement’’. Je lui ai promis de tout faire pour qu’il ouvre les yeux de nouveau. Il est décédé ce soir à 19h50’’ ».

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, bouleversée, son message poignant sur les réseaux sociaux !

« Si vous avez malheureusement autour de vous certains qui doutent encore de la violence de ce virus et qui se pensent protégés par leur âge ou leur bonne étoile, faites lire ce témoignage, partagez le autant de fois que possible car c’est le quotidien du personnel soignant face à cette maladie », a commenté Laurence Bocolini.

« Des patients intubés ? Des familles dans la douleur loin de ces gens mourants seuls ? Peut-être qu’alors les inconscients cesseraient de se comporter comme des criminels et qu’ils comprendraient enfin la gravité de ce qui nous arrive », a poursuivi l’animatrice.

Ce 12 mars, l’ex-présentatrice du Maillon faible a poussé un gros coup de gueule sur le même réseau social contre tous ceux qui affichent des comportements réfractaires durant cette période de crise où les mesures édictées par le gouvernement n’invitaient nullement à de tels écarts.

Lire aussi :  Michel Drucker, maladie incurable, il souffre le martyr !

« Voici Bob. Bob ne panique pas avec le coronavirus. Bob écoute les scientifiques plutôt que les médias sociaux. Bob n’est pas en train de dévaliser les magasins. Bob se lave tout le temps les mains car il connait les bases d’une bonne hygiène. Sois comme Bob », peut-on lire sur une image qu’elle a postée sur son compte.