Laura Smet marquée à vie par le père de Johnny !

1693

Laura Smet qui devrait bientôt donner naissance à son premier enfant aurait été choquée dans son enfance par son grand-père.

Il s’agit du père de Johnny Hallyday décédé en 1989. L’actrice qui partage sa vie avec l’homme d’affaires Raphaël Lancrey-Javal ne l’a pas bien connu. «Certains souvenirs familiaux que la réalisatrice s’est remémorés offriraient certaines scènes déchirants», commente France Dimanche qui en parle dans sa parution du 11 septembre.

Le magazine s’appuie sur les propos de Laura Smet lors d’un entretien qu’elle accordait récemment à Elle. L’épouse de Raphaël Lancrey-Javal faisait part de la rédaction de son premier film. Une réalisation que le tabloïd évoque comme pouvant être un hommage à son père, Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017.

«Tous les ingrédients seraient réunis pour faire de ce film un grand moment d’émotion », souligne le magazine qui revient ensuite sur l’enfance de la comédienne à l’affiche de La Garçonne. Petite, Laura Smet était stupéfaite par le défilé qui se déroulait chez son grand-père. Des femmes dans « leur plus simple appareil » se promenaient «sous le nez de la fillette interloquée», indique France Dimanche.

«Petite, je voyais les modèles se mettre nues, j’étais hallucinées, mais c’était leur métier (…) Ma grand-mère maternelle et mon grand-père paternel étaient tous les deux peintres », a précisé l’actrice dans le magazine Elle, paru le 28 août dernier. La relation entre le taulier et son père n’était guère meilleure, rapporte le magazine.

« Mon père était quelqu’un qui brûlait sa vie par tous les bouts. Il buvait comme un trou, ne dormait jamais. Je ne l’ai pas très bien connu », avait affirmé Johnny Halliday concernant son père disparu en 1989. Le rockeur avait regretté de « ne pas avoir mené sa carrière avec Léon Smet à ses côtés ». Mais son père était beaucoup moins sensible. « Il mène sa vie, il a brillamment réussi, je lui souhaite tout le bonheur, mais à part ça je m’en fous ! », avait confié peu de temps avant son décès le grand-père de Laura Smet au sujet du taulier.

Elle serait toujours à Cap Ferret où elle peut jouir en toute tranquillité de sa grossesse. A l’affiche de La Garçonne, la mini-série de France 2, dont la diffusion a débuté le  31 août dernier, Laura Smet n’aurait pas véritablement persuadé les 4,52 millions de téléspectateurs qui ce soir-là ont suivi le premier épisode de la série, contre 4,15 millions pour le deuxième. «Sa performance n’a pas convaincu, pas plus que tout le reste», rapportait le site Gala.