Lady Diana, un amant réapparaît et annoncé qu’il est le père du Prince Harry

20402

Depuis plusieurs années, la paternité du prince Charles concernant sur le prince Harry fait régulièrement la Une de l’actualité. La rumeur annonçant que le duc de Sussex n’était pas le fils biologique du prince de Galles s’est propagée sur la toile comme une traînée de poudres. Une situation qui irriterait au plus au point le palais royal.

La presse internationale a évoqué la relation extraconjugale que la princesse Diana, encore mariée à l’époque au prince Charles, successeur de la reine Elisabeth II, a eue avec un officier de l’armée britannique. Il s’appelle James Hewitt, et se serait déroulé pendant cinq ans, de 1986 à 1991.

« C’était une période progressive quand vous comprenez que vous ne pouvez pas tout avoir de l’un et de l’autre ou que vous ne pouvez pas vous voir aussi souvent que vous le voudriez », a-t-elle annoncé durant un entretien à Sunday Night, une émission australienne.

En évoquant les bruits de couloir sur sa filiation avec le duc de Sussex trente ans après, l’ex officier, qui a désormais 58 ans, est surpris de tomber régulièrement sur cette rumeur sans fondement. « Ca fait vendre des journaux. Mais c’est probablement pire pour Harry, pauvre garçon… », a-t-il annoncé.

Il est certain que le mari de Meghan Markle n’est pas son fils. En effet, ce dernier est né en 1984, alors que sa liaison avait la princesse Diana a eu lieu en 1986. « James Hewitt avait essayé de vendre les lettres d’amour que Lady Diana lui avait écrites au cours de leur idylle, alors pourquoi garder la paternité d’un prince de la couronne secrète ? »,se demande un Media Francophone.

Ensuite, un test ADN aurait été fait par le palais royal britannique dans la plus grande discrétion et il s’est avéré que le prince Harry est bel et bien le fils biologique du prince Charles, a rapporté le magazine people Globe. La rumeur fait vendre les journaux, elle est donc sans fondement …