La question de la succession du prince Harry est « terrible » pour la famille royale au milieu d’une querelle raciale

La question de la succession du prince Harry est « terrible » pour la famille royale au milieu d'une querelle raciale
La question de la succession du prince Harry est « terrible » pour la famille royale au milieu d’une querelle raciale

Le prince Harry est toujours en lice pour le trône bien qu’il soit le cinquième dans la succession.

L’experte royale Angela Levin a exprimé ses inquiétudes quant au « terrible problème » que le duc de Sussex pose à la monarchie, même si ses perspectives de succession pèsent sur la balance au milieu d’une rupture royale avec la famille.

« Cela m’inquiète, il est cinquième sur le trône », a déclaré Levin. Actualités GB. « Il y a eu des enfants avant lui, mais le roi Charles vieillit, et si quelque chose, Dieu nous en préserve, arrive à William, nous avons un terrible problème. »

Pendant ce temps, le prince Harry semble vivre son « pire cauchemar » alors que lui et sa femme Meghan Markle sont « de retour à la case départ » dans la fracture royale suite à la sortie du livre d’Omid Scobie, Fin du jeupar expert royal et auteur Duncan Larcombe.

En savoir plus: Le roi Charles ne cherche pas à se venger du prince Harry et de Meghan Markle

Les liens glacials entre le roi Charles et son plus jeune fils commençaient à se dégeler alors qu’ils partageaient un appel téléphonique « chaleureux » à l’occasion du 75e anniversaire du monarque.

Tout cela a été ruiné lorsque le roi Charles et Kate Middleton ont été désignés comme les membres présumés de la famille royale raciste dans la traduction néerlandaise du livre de Scobie.

Des exemplaires du livre ont été retirés des étagères aux Pays-Bas lorsque l’erreur a été découverte.

En savoir plus: L’agence artistique d’Omid Scobie a envoyé les premières copies de « Endgame » au milieu d’une dispute raciale

En guise de punition, le député conservateur Bob Seely a proposé que la Chambre des communes envisage « l’option nucléaire » consistant à refuser au couple leur statut de « duc et duchesse » et à les appeler « M. et Mme ».

« Cela aura été vraiment frustrant pour Charles et William. Nous ne savons pas encore s’ils tiendront Harry personnellement responsable, a ajouté Larcombe.

«C’est un nid de frelons qui a fait resurgir la question de ce prétendu raciste royal. C’est un problème qui ne va pas disparaître et qui est mauvais pour la famille royale.»

Laisser un commentaire