La princesse Esméralda de Belgique fait sa révolution, elle choque tous le monde !

1017

Fait insolite, une princesse arrêtée par la police. Alors qu’elle aurait pu prendre la poudre d’escampette, la princesse Esméralda affirme avoir fait le choix de rester.

Ce 11 octobre, la fille cadette du roi Léopold III et de la princesse Réthya est conduite dans un bureau de police avec deux manifestants aux côtés desquels elle se tenait. Ceci, après avoir patienté une heure et demie sur place avec les forces de l’ordre.

Prise d’empreintes digitales, photo et interrogatoire, la princesse connait le risque à s’impliquer dans une manifestation. « Et elle a même connu la cellule. Cette terrible expérience a duré 5 heures. Mais comme elle l’explique, son triste sort n’est  rien à côté de la situation climatique de notre terre », souligne Les Echos du Gotha.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’Esméralda n’est pas qu’une princesse, mais elle est aussi journaliste et écrivain. Elle est engagée depuis plusieurs années dans la lutte pour la préservation de l’environnement. Même si elle est arrêtée ce 11 octobre, ce n’est pas la première fois qu’elle prend part à une manifestation. Bien que ce soit la première fois qu’elle expérimente « le déroulement exacte d’une arrestation ».

La princesse Esméralda, libérée après peu de temps, fera l’objet d’une enquête. Son souhait serait que son père le roi s’implique davantage et  déclare l’urgence climatique lors du « siège d’extinction Rebellion » qui se déroulera dans les jardins du palais royal belge, mais auquel elle ne prendra pas part.

Pour la fille du roi Léopold III, le système doit évoluer. Selon elle, « la peur de contrarier l’électorat freine les chefs d’Etats à s’exprimer fermement ». Et c’est la raison pour laquelle les citoyens doivent faire pression et agir comme elle le fait, en manifestant.