Kev Adams, impliqué dans l’affaire Christian Quesada. Il s’explique au procès !

3105

Depuis quelques semaines, notre pays est paralysée et retient son souffle. Les rues sont vides et les commerces pour la majorité fermés. En cause, le confinement déclaré par le chef de l’Etat lors de son allocution télévisée. Dans ce contexte très tendu, la grande majorité des déplacements sont interdits en France à quelques exceptions près. Parmi celles-ci, on trouve les raisons de santé, les raisons professionnelles et le fait de faire des courses alimentaires.

Pour sortir de l’ennui, de nombreuses célébrités s’occupent comme elle le peu. Certaines chantent en direct sur les réseaux sociaux, pour le plus grand plaisir de leur fan. D’autres lancent des défis, comme la chanteuse Jenifer. Quant au célèbre humoriste, kev Adams, il s’ennuie. En effet, il a annoncé à ses fans qu’il s’ennuyait beaucoup. « J’me fais chier perso dites moi en commentaires c’est quoi vos petits rituels quotidien pendant ce confinement ? Je vous donne des nouvelles vite », a écrit Kev Adams, sur Instagram, il y a quelques jours. 

Mais une sombre affaire a refait surface et met l’humoriste dans une position très délicate…Il serait impliqué dans l’affaire Christian Quesada. Il n’y pas si longtemps que ça, Christian Quesada était encore considéré comme une légende des « 12 coups de midi ». Sa culture impressionnante lui avait en effet permis d’atteindre des sommets jusqu’alors inenvisageables dans l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann. En effet, il avait participé à pas moins de 193 émissions dont 192 en temps que maître de midi. À la fin de cette aventure, il est donc reparti chez lui avec un pactole de plus de 800 000€ ainsi que 7 étoiles.

L’ex candidat aujourd’hui est poursuivi pour corruption de mineurs et possession d’images pédopornographiques. Il est actuellement incarcéré, et son procès a commencé le 8 avril 2020. Jean Luc Reichmann a été choqué au moment de la révélation de ce scandale au grand jour. L’heureux papa de six enfants a annoncé être horrifié et écœuré, surtout qu’il a fait de la protection des enfants l’un de ses chevaux de bataille.

La méthode de Christain Quesada pour piéger ses victimes était bien rodée. Il rentrait d’abord en contact avant de prétexter une blessure pour leur envoyer une photo de son sexe. Il avait par exemple déclaré à une fille de 12 ans être “tombé sur le verglas et s’être tordu le kiki”. Une victime prénommé Claire a décidé de sortir de son silence.

« Il avait fait une photo avec l’humoriste (…) et je suis fan de Kev. Du coup, j’ai envoyé un message pour lui dire qu’il avait de la chance de rencontrer Kev, et que moi, j’espère le rencontrer un jour » expliquait-elle a travers un reportage diffusé le 14 novembre 2019 sur C8.