Karine Le Marchand, tragédie, maladie foudroyante, elle brise le silence.

4605

Alors que le monde entier célébrait les pères ce 21 juin, Karine Le Marchand a partagé une publication relative à la fin des tournages de L’Amour est dans le pré, l’émission qu’elle présente sur M6.

« Fin de tournage des Speed datings ! C’est dans la boite et c’est une saison incroyable qui se prépare ! En route pour la vie à la ferme…Love, coup de foudre, émotion », a posté la complice de Stéphane Plaza sur son compte Instagram ce dimanche 21 juin.

Cependant, pas de fête des pères pour Karine Le Marchand. Et cela pour une raison bien précise. Le papa de l’animatrice, décédé, a « brillé par son absence » et « son manque de tact » dans la vie de sa fille. Et tout laissait croire qu’elle ne le reverrait jamais.

Mais elle le retrouvera presque par hasard, quelques années avant sa disparition. «C’était par hasard, lors d’un repor­­tage au Burundi. J’ai rencon­­tré quelqu’un qui le connais­­sait, et l’a prévenu. J’ai filmé notre rencontre en l’inter­­­ro­­geant sur les motifs de son départ et de cette absence de nouvelles», expliqua-t-elle.

«Nous nous sommes revus plusieurs fois, je n’avais pas grand-chose à lui dire», avait confié l’animatrice. Le papa absent, atteint du sida, décèdera deux ans plus tard. Karine Le Marchand, elle, s’est forgé un caractère de battante, malgré ce côté amer de son enfance.  

«L’absence, ça peut vous casser ou vous donner des ailes dans la vie. Je sais de quoi je parle, j’ai vécu cette situation», confiait-elle dans Télé 7 jours au sujet de ce pilier dans sa vie qu’elle aurait aimé connaitre mais dont elle n’a pu bénéficier.

Son père, d’origine burundaise, quitte le foyer conjugal lorsqu’elle est âgée d’un an et demi. Elle sera élevée par sa mère, originaire de Lorraine et secrétaire de direction à l’époque, aidée de sa grand-mère maternelle, au côté de sa sœur aînée.

Karine Le Marchand, bouleversée, violente attaque envers Cyril Hanouna !

Cette fois, c’est Karine Le Marchand qui a eu droit à un tacle sur C8, dans l’émission de Cyril Hanouna.

Paris Hebdo s’est intéressé également à l’animatrice de M6 et particulièrement à son célibat. Le magazine l’affirme « brisée » par la solitude, alors qu’elle serait toujours seule depuis sa rupture avec JoeyStarr. «Le plus chiant quand on quitte une personne c’est de retoucher toutes les photos pour remplacer sa tête par une vieille couille », regrettait alors sur Instagram l’animatrice, qui avait veillé à identifier son ex.

Mais au-delà de cette prétendue solitude, dans l’émission C que du Kif sur C8, Karine Le Marchand a subi la foudre de Kelly Vedovelli pour son intervention en faveur des agriculteurs qu’elle tente de défendre. La chroniqueuse a mis en doute cette volonté de l’animatrice de L’amour est dans le pré.

« Je pense sincèrement que c’était pour le buzz. Pour moi, c’est la dame qui a le moins d’empathie au monde. Donc elle ne va pas nous faire croire qu’elle va s’intéresser aux agriculteurs », a affirmé la chroniqueuse de Cyril Hanouna au moment de donner son avis sur l’animatrice.

« Quand elle est en tournage, elle jette ses feuilles par terre et que c’est les maquilleuses qui les ramassent… Je ne sais pas si son côté très humain va servir à quelque chose aux agriculteurs », a poursuivi Kelly Vedovelli au sujet de Karine Le Marchand.

Karine Le Marchand entretient de bonnes relations avec les agriculteurs qui le lui rendent bien. Malgré la fin du programme Dating champêtre, elle est restée en contact avec les producteurs avec qui elle semble avoir développé de bonnes relations

Dernièrement, elle se filmait entrain d’ouvrir un colis reçu de David, un agriculteur qu’elle avait rencontré sur le tournage d’une saison. Ce dernier lui avait envoyé des truffes qui malheureusement sont arrivées beaucoup trop tard à destination, et donc « pourries ». Karine Le Marchand n’a toutefois pas manqué de le remercier pour l’attention.