Karine Ferri, son départ de TF1 entretenu, les coulisses révélées

7122

La présentatrice a démenti la rumeur selon laquelle elle aurait été évincée de TF1. Dans le même temps, elle s’est réjouit de la décision prise au sujet des animaux en refuge.

Le bruit a couru qu’entre la présentatrice et TF1, c’était bel et bien fini. Mais non, Karine Ferri ne se sépare pas de la chaine de télévision. Début avril, elle apportait des éclaircissements sur la question que tout le monde se posait : sera-t-elle présente pour la prochaine saison de Danses avec les stars ?  

«Mais évidemment, je serai de la nouvelle saison de ‘‘Danse avec les stars’’. Il n’y a pas de raison que cela change (…) Nous nous retrouverons avec Camille Combal mais mon rôle sera un peu différent. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment », expliquait-elle.

Selon le magazine Public, Karine Ferri n’animera plus sa séquence ‘‘Red Room’’ dans l’émission. Celle-ci aurait été supprimée suite aux « ennuis économiques » liés au coronavirus. La pandémie a causé en France le décès de plus de 20 000 personnes et continue de sévir.

Récemment sur Instagram, la présentatrice révélait les coulisses de son télétravail pour TF1. Une manière de répondre à tous ceux qui s’interrogeaient encore. Notamment Benjamin Castaldi qui se demandait  dans Ce soir chez Baba pourquoi Karine Ferri n’allait pas au travail.

« Je pense que ça fait un moment que Karine Ferri agaçait TF1 pour diverses raisons. Pendant le confinement, je rappelle que nous sommes censés pouvoir aller travailler donc je ne sais pas pourquoi elle n’y va pas. C’est dans la logique de TF1. Ils ne sont pas connus pour avoir beaucoup de cœur », lâchait-il.

En attendant, Karine Ferri qui milite depuis contre l’abandon des animaux s’est réjouie de la décision d’accorder une tolérance aux déplacements relatifs à l’adoption d’animaux en refuge. « Nos animaux ne doivent pas être des victimes collatérales du Covid-19 », avait souligné Christophe Castaner.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here