Julien Doré terrible humiliation durant The Voice – sa réponse cinglante

0
94037

Un lecteur n’a pas apprécié que le magazine Voici consacre ses pages au chanteur. La publication n’a pas manqué de réagir.

«Un mec en or, on l’adore», titrait Voici. Une ligne qui visiblement n’a pas plu à ce lecteur qui l’a clairement fait remarquer. « Pourquoi nous bassiner encore avec Julien Doré ? Il a un de ces melons. Y a pas d’autres gens plus talentueux et dont on pourrait parler ?», a-t-il demandé. Et la rédaction de Voici ne s’est pas faite prier pour répondre à ses interrogations.

La publication explique que l’espace accordé au chanteur dans ses colonnes consistait à «parler de la sortie de son nouvel album ». Un opus que Voici note «excellent », affirmant qu’«on est quand même loin du fan club hystérique (même si on l’adore)». Julien Doré n’en a cure des critiques. Entre temps, il préparait la finale de The Voice Kids qui s’est déroulée le samedi 10 octobre dernier.

Lire aussi :  Nabilla, opération douloureuse. Séparation avec Thomas !

Depuis, le chanteur de 38 ans est passé à un autre challenge beaucoup plus éprouvant. Il s’agit d’apporter de l’aide aux victimes de la tempête Alex qui a frappé les Alpes-Maritimes  ce début du mois d’octobre. Un triste bilan qui fait état de six morts et plusieurs centaines de sinistrés. Julien Doré entend collecter des fonds pour soutenir les personnes sinistrées.

« Je veux qu’on puisse mettre en vente plein d’objets différents afin de récolter des fonds pour les sinistrés. Je pense notamment à ma mini-moto, qui est un peu le symbole de cette histoire avec Saint-Martin-Vésubie. On la voyait dans différents clips du précédent album », a confié Julien Doré auprès de Nice Matin.

Il se sentirait particulièrement touché par cette cause car ayant passé une partie de son enfance à Saint-Martin-Vésubie où ses grands-parents possèdent un chalet. Heureusement pour lui, ses proches qui vivent dans ce cadre se portent bien. « Les premières images qui nous sont parvenues à la télévision étaient celles de Saint-Martin-Vésubie. Cela m’a saisi tout de suite. Cela paraissait inimaginable que cette rivière, que je connais par cœur depuis mon enfance et qui fait généralement 60 centimètres de profondeur, se retrouve à monter à un tel niveau », a  expliqué Julien Doré.

Lire aussi :  Angelina Jolie brisée par Brad Pitt aux Golden Globes, gros règlement de compte !

Ce qui fait surtout peur, c’est la suite. Pour le chanteur, il faut «surtout penser à ce qu’il restera à faire pendant les prochains mois». Dans son dernier album Aimée, sorti le mois dernier, il évoquait déjà la problématique du changement climatique, notamment dans le titre La fièvre. Et d’après Julien Doré, chaque personne doit jouer son rôle.