Julie Gayet – souffrance neurologique. La maladie a pris le dessus !

3264

Julie Gayet a fait face pendant des années à un terrible handicap. Aujourd’hui, elle semble l’avoir vaincu.

La compagne de François Hollande a posté dernièrement sur son compte Instagram une photo d’elle en pleine séance de lecture dans le 9e arrondissement au Lycée Jacques Decour. Une image qui confirme que la comédienne a surmonté sa difficulté à lire. Un mal dont elle parlait dans l’Ouest-France dans l’une de ses éditions parue au printemps.

Dans l’interview qu’elle accordait à la publication, l’actrice et réalisatrice confiait souffrir de dyslexie. Il s’agit d’un trouble neurologique qui affecte chez l’enfant la capacité à lire, à reconnaitre et à reproduire le langage écrit. Cette difficulté l’a souvent amené à travailler ses rôles d’une manière particulière, précisément « à l’oreille », expliquait-elle.

« A une certaine époque je disais maladroite, dyslexique et gauchère », se définissait l’actrice selon ses confessions. « Je suis dyslexique. Pour cette raison, j’ai toujours été très attentive à la musicalité des choses, des paroles et des mots », déclarait-elle. Ce trouble neurologique conduit d’abord l’actrice à s’intéresser à la musique avant de rejoindre le cinéma.

Elle a dû apprendre à gérer son handicap. « On me faisait chanter trois heures par jour, tous les jours. J’ai suivi cette pratique intensive jusqu’à mes 20 ans, j’étais mezzo-soprano et j’aurais dû devenir chanteuse lyrique », révélait la compagne de François Hollande qu’on dit sur le point d’unir sa destinée à l’ancien président de la République

« Lorsque j’ai voulu apprendre à aller plus loin dans l’interprétation de ce que je chantais, je suis allé m’inscrire dans un court de théâtre. Et j’ai eu une sorte de révélation », révèle-t-elle, même si à l’époque elle ne songe pas à entreprendre une carrière d’actrice qu’elle pense alors « inaccessible » pour elle. « Je n’aurais jamais osé en rêver : les actrices étaient pour moi l’incarnation d’un monde inaccessible, intouchable. C’est vraiment le chant et la musique qui m’ont emmené vers la comédie », soulignait-elle.

Voir cette publication sur Instagram

Conférence de presse du Festival du Film Francophone d'Angoulême (@ffangouleme ) du 28 août au 2 septembre 2020… Marie-France Brière et Dominique Besnehard ont présenté le programme de cette édition très spéciale : Le premier grand rendez-vous cinéma qui se tiendra physiquement depuis des mois… Prenez vos badges sur le site !!! (25€ pour 10 films) Gustave Kervern et Benoît Delépine, seront les Présidents du Festival cette année… et il y aura une carte blanche à la Semaine de la Critique de Cannes ! Comme l’année dernière pour le film-concert de Vincent Delerm, Marie-France Brière donne une place particulière à la musique, et m’a proposé d’animer le lundi 31 Août une « Classe de maîtres » autour de Benjamin Biolay et des Soeurs Jumelles : la Musique et Image ! @_soeursjumelles Il y aura des surprises… Clara Luciani est dans le Jury aussi… Évidemment je serai là pour accompagner François Cluzet et Patrick Timsit le dimanche 30 Aout au matin, pour l’avant première de Poly de Nicolas Vanier à voir en famille ! (Vous pouvez déjà réserver) Comme productrice je soutiendrai Stéphanie Gillard pour son très beau Doc sur les JOUEUSES avec l’équipe de @ol__feminin ! Cette année c’est les 50 ans du Football ⚽️ Féminin et on ira dans le cinéma de Soyaux, le berceau du foot féminin, mais aussi l’équipe de Corinne Diacre, l’entraîneuse de l’équipe de France pour fêter ça ! #50years #football #femme #anniversaire #fff

Une publication partagée par Julie Gayet (@iamjuliegayet) le

On devrait bientôt retrouver Julie Gayet dans le prochain chef d’œuvre de Gabriel Julie-Laferrière intitulé C’est quoi ce papy?!  « La suite de « C’est quoi cette famille ?! » et « C’est quoi cette mamie ?! » dans laquelle elle donnera la réplique à Julie Depardieu et Philippe Katerine. L’actrice et productrice, révélée par son rôle dans Delphine 1, Yvan 0 de Dominique Farrugia,  a débuté sa carrière à l’écran en 1990.