Johnny Hallyday, dépouille, une confidence choquante vient d’être dévoilée…

312

A travers son ouvrage, Alexandre Benalla décrit comment l’agent du taulier a essayé à de multiples reprises d’avoir le remboursement des factures liées à l’enterrement de Johnny Hallyday.

D’ailleurs, son ouvrage a été commercialisé depuis le 7 novembre et parait, aux éditions Plon, « Ce qu’ils ne veulent pas que je dise ». Il s’agit d’un livre écrit par Alexandre Benalla, ex chargée de mission de l’Elysée et qui révèle des confidences étonnantes sur le palais et ses « habitants ».

Si Alexandre Benalla y décrit en autre l’organisation des événements du 1er mai 2018, il évoque aussi le décès du taulier et toutes les stratagèmes de ses proches pour payer son enterrement.

C’e sont nos confrères Le Point qui ont pris la décision de relayer certains secrets bien cachés par l’Elysée.

“Nous convenons avec le manager de Johnny qu’il s’occupe de la partie artistique et technique de la cérémonie. Nous, à l’Élysée, du reste. Très vite, Laeticia émet le souhait d’organiser la cérémonie à l’église de la Madeleine, mais elle ne connaît pas le nom d’un prêtre susceptible d’officier. L’archevêché propose Mgr Benoist de Sinety, le vicaire général de l’archidiocèse de Paris, que je me charge d’aller récupérer à Notre-Dame et de ramener d’urgence à Marnes-la-Coquette. La machine de l’Élysée s’est mise en branle pour régler le moindre détail », indique Alexandre Benalla à travers son livre.

Ensuite arrive un événement étonnant, sur son bureau, il tombe une pochette cartonnée dans laquelle Sébastien Farran a mis l’ensemble des factures représentant « plusieurs centaines de milliers d’euros dont l’entourage de Johnny demande le remboursement. » »Parmi les justificatifs de dépenses se trouvent pêle-mêle les factures des fleuristes, qui n’ont pas lésiné sur la commande, des notes d’hôtel pour le logement de tous les invités, ainsi que leurs notes de taxi, les frais de location de la sonorisation… Cerise sur cet étrange gâteau, la facture du cercueil est agrafée à la liasse », indique l’ex chargée de mission de l’Elysée

Si Alexandre Benalla prend son téléphone pour discuter avec Sebastien Farran, et lui annoncer que l’ Elysée ne réglera aucun centime de l’enterrement du taulier, son manager continue à insister et finira par  « abandonner »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here