Jean Pierre Pernaut, dévasté, la fin est proche !

2195

Jean-Pierre Pernaut, qui a célébré ses 70 ans hier, affirmait récemment, ne pas être pressé de laisser son poste de présentateur du journal de 13 h sur TF1. Le journaliste a récemment passé une période trouble, dû au cancer de la prostate. Heureusement, il s’en est bien sorti cette fois.

Depuis l’allocution télévisée du chef de l’Etat, Jean Pierre Pernaut, a décidé d’appliquer au pied de la lettre les règles de confinement. Il anime actuellement une partie du JT de 13 h de TF1 à partir de son domicile. L’autre partie du journal est assurée par son joker, Jacques Legros.

En effet, il y a quelques mois, il avait dû faire face à un cancer de la prostate et a privilégié la carte de la sécurité. La décision du journaliste émérite a été motivée en raison de la propagation du coronavirus, qui demande aux personnes de limiter au maximum leur déplacement.

Lire aussi :  Elton John, foudroyé par une pneumonie gravissime !

Une situation qui n’est pas nouvelle pour lui, a-t-il affirmé. «Je suis habitué parce que j’ai été en confinement total pendant six semaines quand j’ai été opéré de mon cancer de la prostate il y a un an et demi », a-t-il relaté. « Je suis resté six semaines à la maison sans bouger (…) bloqué dans mon canapé ».

Si le magazine Coté Stars lui prête une « santé de plus en plus fragile », il n’en serait rien en réalité. De plus, la publication ‘Matin France’ a consacré un dossier sur Jean Pierre Pernaut, et a annoncé que ses jours étaient comptés suite à la propagation du coronavirus. En effet, cette épidémie qui touche la planète entière est un véritable fléau. Hélas, les personnes d’un certains âges semblent être « plus fragiles » face à ce terrible virus.

Lire aussi :  Amel Bent, coach à The Voice : Elle ne fait pas l’unanimité, une candidate l’a dézingue

En réalité, le journaliste de TF1 est aujourd’hui au top de sa forme, comme il a pu le prouver dans son journal hier. Il avait l’air très ému suite aux nombreux messages reçus de « Joyeux anniversaire » de ses collègues mais également des téléspectateurs !