Jean-Pierre Pernaut « humilié » – Nathalie Marquay envoûtée par un nouvel homme !

Déjà en vacances, Nathalie Marquay pourrait attiser la jalousie de son époux. La déclaration qu’elle a faite sur les réseaux sociaux à un beau jeune homme pourrait ne pas plaire au journaliste.

Mais ce jeune homme est en fait son fils Tom, qui a remporté un podium en karting. « Tom Pernaut n’a de cesse de me rendre fière en montant ce dimanche sur la 2ème marche du podium au championnat Sodi World Series sur le circuit de Beauvais », a commenté l’épouse de Jean-Pierre Pernaut, également passionné de sport mécanique, qui n’éprouve pas moins de fierté à l’égard de son fils dont la ressemblance avec lui est frappante.

Tom, la fierté de ses parents

Tom Pernaut fait encore l’orgueil de ses parents. Ce dimanche 28 juin, le jeune homme de 16 ans est de nouveau arrivé en deuxième position sur le circuit Karting de Beauvais, remplissant ainsi de fierté ses parents. Particulièrement sa maman qui n’a pas manqué de le congratuler sur les réseaux sociaux, où elle a également partagé deux photos du jeune sportif encore en tenue, avec son trophée dans les mains.

Durant le confinement, Tom s’était également illustré… sur les réseaux sociaux, particulièrement Tik Tok où il publiait des sketchs de lui présentés sous forme de vidéos. Dans ses pièces, il évoquait son quotidien, ses problèmes sentimentaux mais également sa star de père. Et en deux semaines, selon Le Journal des femmes,  le jeune Tom Pernaut collectait plus de 90 000 followers. Et sur Instagram, le fils du pape du JT sur TF1 parvenait aussi à récolter 16 000 abonnés.

Lire aussi :  Johnny Hallyday, la cuisinière dépeint Laetitia Hallyday comme étant une ...

Tom est le cadet d’une fratrie de quatre enfants. Avec Nathalie Marquay son épouse depuis 2007, le journaliste a eu deux enfants, une fille Lou, qui avait maquillé son père pour ses émissions durant le confinement, et Tom le champion des circuits automobiles. Mais avant de rencontrer l’ancienne Miss France, Jean-Pierre Pernaut partageait sa vie avec Dominique Bonnet, sa première épouse, avec qui il a également eu deux enfants, Julia et Olivier, désormais adultes.

Jean-Pierre Pernaut, pilote automobile

Il semble que chez les Pernaut, le sport automobile soit une passion qui se transmet de génération en génération. « Jean-Pierre Pernaut est en effet passionné de pilotage et a très régulièrement participé à de prestigieuses courses, comme le Trophée Andros (…)», rapporte Closer. « La compétition auto c’est une histoire de famille. Elle a commencé avec mon père », confiait le journaliste.

« L’auto est une passion familiale (…) Mon père était pilote de rallye, mon frère aîné, Jean-François, l’a été dans les années 1955-1970. Je l’assistais quand j’avais 18 ans. Puis j’ai abandonné », expliquait Jean-Pierre Pernaut lors d’une interview qu’il accordait en février 2015 au magazine Gala. Le patron du JT de 13 heures sur TF1 aura même participé plus d’une fois au Trophée Andros avec son fils Olivier.

Voir cette publication sur Instagram

Depuis le début de l’année 2020, le coronavirus fait rage un peu partout dans l’Hexagone. Et Jean-Pierre Pernaut, toujours prêt à dire ce qu’il pense, a même été consterné par l’attitude des élus de la République le lundi 29 juin 2020. Pendant le confinement, le mari de Nathalie Marquay a marqué les téléspectateurs avec ses prises de parole pour dénoncer les mauvais comportements des citoyens ne respectant pas les mesures sanitaires.🙏 "Dans toutes les réunions politiques, qui ont suivi les votes. Fini les masques, fini la distanciation… Tout le monde collé serré, plein de bisous. Des danses parfois", a-t-il expliqué, visiblement énervé de voir les images des hommes politiques sans masques.😔😔 Plus de détails et d'autres nouvelles sur notre site web. Suivez le lien dans la BIO #confinement #quarantine #journal #journalist #tf1 #jeanpierrepernaut #jpp #french #covid19 #covidfrance #humanitaire#solidaire #municipales2020 #electionsmunicipales2020 #journalde13htf1

Une publication partagée par Amomama_France (@amomama_france) le

« Olivier n’a vu ni son grand-père ni son oncle courir, mais a entendu parler circuits, compétitions, records […] Grâce à mon métier, par la suite, j’ai pu lui présenter quelques pilotes de F1 et même l’emmener sur le circuit de Daytona, en Floride », indiquait-il. Ainsi, le premier fils, Olivier, a appris de la passion du journaliste, qui suite à une blessure au genou, a dû raccrocher il y a quelques années et laisser la place aux jeunes.

Il a dû tout arrêter

Début octobre 2015, Jean-Pierre Pernaut fait une chute qui lui met le genou en compote. Ce problème au genou lui a valu de quitter les pistes. Et la saison du Trophée Andros qu’il s’apprêtait à disputer pour la onzième fois avec Olivier, son fils, prend fin pour lui. « Bon, c’est mort pour le début du Trophée, mais j’espère quand même faire une ou deux courses en fin de saison… si la rééducation marche bien. En attendant, je suis remplacé avantageusement par Margot Laffite !, commentait-il alors.

Pourtant, suite à ce problème au genou, « c’est maintenant par procuration qu’il savoure les courses automobiles ». «Mais cela ne l’empêche pas d’être à fond derrière Tom et moi. Quand il ne peut pas se déplacer pour me voir, il regarde le live streaming des courses et m’envoie des petits mots d’encouragements (…) C’est pareil pour Tom et son karting. Il vit sa passion à travers nous et c’est génial !», expliquait Olivier Pernaut dans le magazine Paris Match.

En décembre 2019, le journaliste était encore derrière ses fils à Val Thorens dans le cadre du Trophée Andos. « Et Olivier, qui disputait sa 14e saison en Elite et Tom, le plus jeune pilote dans la catégorie invités, l’avaient rendu fier », précise Closer. Jean-Pierre Pernaut a de quoi se réjouir au sujet de ses fils qui perpétuent la tradition familiale avec brio. Déjà grand-père, il peut toujours espérer que ses petits-enfants fasse encore mieux.


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.