Jean-Pierre Foucault, cette macabre histoire de meurtre, dans laquelle son nom est impliqué

146

Jean-Pierre Foucault n’a jamais tourné la page. Il ne sera en paix que lorsque la lumière sur cet assassinat aura enfin été faite.

L’histoire s’est déroulée alors que l’animateur n’était qu’un adolescent. Un homicide qui va affecter le jeune garçon et bouleverser toute son existence, au point où plus de quarante ans après ce forfait, il a décidé de revenir sur les lieux du crime.

L’histoire se déroule en 1962, en pleine guerre d’Algérie. Jean-Pierre Foucault a 14 ans lorsqu’on lui annonce le décès de son père, venu à Alger pour un problème de comptabilité, suite à un accident de voiture.

«Mais, bien vite, j’apprends qu’il a été tué de deux balles dans le dos devant l’immeuble qui abrite le bureau algérien de sa société d’import-export de fruits et légumes, la Socomex », relate-t-il dans Paris Match. Mais lorsque l’indépendance du pays est proclamée, la police classe l’affaire, laissant la famille sans réponse.

Aussi, en 2004, le présentateur de Miss France se rend en Algérie dans l’espoir de comprendre ce qui s’est passé 42 ans plus tôt. « A son arrivée sur les lieux du crime, Jean-Pierre Foucault se souvient qu’un « jeune vient vers (lui), me dit que sa grand-mère vivait déjà ici en 1962… Mon cœur bondit ! » Sauf que cette rencontre n’aboutit à rien.

Cette femme étant arrivée après le départ des Français, elle n’a donc pas connu Marcel Foucault. Un nouvel espoir nait lorsqu’il dine à l’hôtel Saint-Georges, là où Marcel descendait à chacun de ses passages à Alger. « C’était à l’époque le grand palace d’Alger. Mais, dans les registres, pas trace non plus des clients de février 1962… », rapporte Gala.

Rentré en France apaisé, mais bredouille, Jean-Pierre Foucault s’est dit « Heureux, mais un peu déçu de ne toujours pas connaître le fin mot de l’histoire ». La réponse à la question « Pourquoi ? », il ne l’aura sans doute jamais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here