Jean-Jacques Goldman salaire mirobolant à sept chiffres

211

Le Magazine Public rapporte que le chanteur perçoit du groupe SACEM 25% de royalties par an. 

Jean-Jacques Goldman n’aurait donc aucun souci à se faire sur le plan financier. A 68 ans, l’artiste touche annuellement, selon nos confrères de Public, 2 millions d’euros de droits d’auteur, alors qu’il n’a sorti aucun disque depuis 2001, soit 18 ans aujourd’hui. « Il aurait amassé une centaine de millions d’euros en vendant vingt-huit millions de disques », signe le magazine. Le chanteur est également propriétaire d’une résidence dans le sud de la France, et on le retrouve en région parisienne à la tête de sa propre société de production. 

Père de six enfants, il vit désormais avec les siens au Royaume-Uni, notamment dans la capitale Londres. Cependant, l’interprète de ‘‘Être le premier’’ reste adulé du public français. On lui reconnait plusieurs refrains à succès. Mais aussi et surtout sa participation incontestable dans les ‘‘Restos du cœur’’. Le dévouement du chanteur, largement engagé pour la cause, est parfaitement crédité. Philippe Caverivière, scénariste, a renseigné sur France 2, sur le plateau de ‘‘Vivement dimanche’’, concernant l’œuvre de Jean-Jacques Goldman au sein des Restos du cœur : « pour dire la quantité de travail que c’est de faire Les Restos du cœur. Les artistes sont à l’hôtel et on va toute la journée là-bas, mais lui, il dormait sur place ». 

La star peut donc couler sans trop de préoccupations ses vieux jours. Sa fortune énorme le met à l’abri, ainsi que sa progéniture, d’éventuels soucis financiers pour longtemps.