Jean-Jacques Bourdin s’emporte contre Marine Le Pen. Gros recadrage en direct !

2360

Jean Jacques Bourdin a reçu mardi matin, dans son émission diffusée sur BFM TV et RMC, Marine le Pen qui aurait mieux fait de ne pas s’en prendre à Philippe Martinez.

Sur le plateau de Bourdin Direct, où Jean Jacques Bourdin reçoit quotidiennement une interview politique, Marine le Pen est revenue sur la reformes des retraites.

Un sujet sur lequel elle a buté concernant certaines questions, notamment lorsque le présentateur lui demande, clairement  et à plusieurs reprises : « Vous demandez la cessation ou la continuation de la grève ? » Marine Le Pen persiste avec  la même réponse : « Je demande un référendum », refusant visiblement de donner clairement  sa position. Ce à quoi Jean Jacques Bourdin a répondu : « Je ne vais pas vous poser incessamment la même question sur la poursuite de la grève, de la contestation. Je résume votre pensée ; vous êtes pour la poursuite de la contestation, pour la poursuite de la mobilisation, et donc pour la poursuite de la grève ».

Lire aussi :  Johnny Hallyday, une candidate de Nagui livre un lourd secret sur un ex du taulier !

Le journaliste ne se doute pas alors de la réaction de la présidente du Front National. « Monsieur Bourdin, permettez-moi…

Je sais bien qu’en France on adore détester la CGT et Monsieur (Philippe) Martinez. Et on a toutes les raisons de le faire, parce que monsieur Martinez se rend bien souvent imbuvable, ça c’est une évidence« , tente Marine Le Pen pour se dégager. Bourdin ne lui en laisse pas le temps. « Mais pourquoi imbuvable ? Il demande le retrait comme vous ! En quoi il est plus imbuvable que vous ? », lui demande-t-il. « Mais parce qu’il est absolument sectaire, qu’il est odieux, qu’il refuse le processus démocratique ! », s’exclame Marine Le Pen.  « Mais vous aussi ! », rétorque  sèchement le journaliste.