Jean Dujardin, heureux évènement à venir – la révélation secrète de Nicolas Bedos

7774

Depuis quelques semaines, vous n’avez pas pu passer à côté du nom de Nicolas Bedos au vu de ses nombreux dérapages médiatiques de ces derniers mois avec à chaque fois pour thème le Coronavirus. 

En effet, le réalisateur est un farouche opposant au confinement qu’il déteste tout bonnement et il ne se prive pas de le dire via ses réseaux sociaux où parfois il semble aller bien trop loin. 

On peut par exemple prendre cette photo qu’il avait postée lors de l’annonce d’Emmanuel Macron il y a deux semaines de cela, quand lors de son allocution, il avait officialisé ce que tout le monde savait depuis quelques jours. 

En réaction à cette confirmation du confinement, le réalisateur avait alors posté une bien étrange photo où l’on voyait deux bouteilles de champagne, mais aussi deux révolvers posés sur une table. 

Plus récemment, c’est en s’en prenant à olivier Véran qu’il voulait “buter” à cause de son ton paternaliste qu’il a indigné la toile. Il a d’ailleurs rapidement supprimé le post Instagram où il indiqué cela. 

Il annonce s’être lâché

Mais plus récemment, c’est sur son domaine et la sortie future de son prochain film, OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire qu’a été interrogé Nicolas Bedos et là encore, il n’avait clairement pas sa langue dans la poche. 

Il a en effet déclaré qu’il fallait s’attendre à ce que le film fasse des vagues. Pour la réalisation de celui-ci, il s’est affranchi de toute autocensure et a mis dans le film ce qu’il voulait et trouvait drôle. 

En résulte un personnage principal qu’il qualifie lui-même de plus con que jamais et selon lui, cela fait un grand bien, surtout dans une période où l’on nous dicte notre façon de vivre comme celle-ci. 

Attention toutefois au bad buzz qui pourrait s’en suivre. En effet, lors des premières projections à ses proches, on lui que c’était courageux de tenter ce genre de chose au cinéma en 2020.