Jacques Martin, double personnalité, ses proches lèvent le voile

0
504

Jacques Martin, décédé en août 2012, n’aurait pas été la personne  attendrissante qu’il paraissait être au milieu des bambins.

Selon des indiscrétions, l’animateur culte de L’école des fans n’était pas ce que croyaient voir les téléspectateurs. Dans les coulisses de l’émission Le petit rapporteur, où Jacques Martin recueillait de touchants témoignages, l’animateur se montre insupportable. «  Il était tellement égocentrique qu’il était souvent odieux avec ses collaborateurs et les gens avec qui il vivait. Il fallait le prendre comme ça. C’était quelqu’un à part », révélait Pierre Bonté, un ancien membre de la bande des rapporteurs.

« On peut balancer, il est plus là de toute façon, mais regardez Jacques Martin. C’était la personne la plus merveilleuse et gentille à l’antenne. Mais dès que les caméras étaient éteintes, c’était quelqu’un de pas très sympathique et plutôt assez hautain. Même son ex-femme m’a dit que c’était un monstre », a confié Pierre-Jean Chalencon sur Télé-Loisirs.

« Si Jacques Martin est toujours apparu comme un bout-en-train fort sympathique, il semblerait qu’en réalité, l’homme était à l’opposé de l’image qu’il souhaitait transmettre. Un secret de Polichinelle pour ceux qui l’ont côtoyé et qui était bien évidemment caché au grand public. L’animateur de L’École des Fans était en fait réputé pour son mauvais caractère, parfois à la limite de l’irrespect », commente un confrère.

Laurent Ruquier, l’animateur de ‘‘On n’est pas couché’’, n’a pas oublié le rôle de mentor qu’a joué Jacques Martin dans sa vie, notamment sa carrière. Pourtant, dans Vanity Fair, où il raconte son aventure avec Jacques Martin, Laurent Ruquier dresse de lui le portrait d’un homme déconcertant, voire effrayant.

Les téléspectateurs croient le plus souvent connaitre leurs animateurs préférés, alors qu’ils ne voient régulièrement que la façade que veut bien leur montrer l’homme public. L’un des cas les plus patents ces dernières années est celui de Jean-Luc Délarue, «  dont l’addiction à la cocaïne est longtemps restée méconnue du public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here