Jacques Dutronc, « polygame », avec l’accord de sa femme Françoise Hardy

0
21781

Le fils de Jacques Dutronc et François Hardy, Thomas Dutronc a fait des révélations étonnantes sur la nature de la relation de ses parents. Ce dernier a annoncé que ses parents se seraient mariés pour des raisons autres que l’amour, contrairement à la majorité des couples…

« Ils se sont mariés pour des raisons plus fiscales que romantiques », a indiqué Thomas Dutronc, qui a annoncé récemment préférer les femmes beaucoup plus mûres. Le chanteur de 46 ans partage, à l’heure actuelle, la vie d’une femme irlandaise, beaucoup plus âgé que lui.

Par ailleurs, Jacques Dutronc et François Hardy, vivraient un mariage très différent de la norme. Le couple est marié mais vivrait séparément dans deux villes différentes. François Hardy vit a Paris, quant à son mari, Jacques Dutronc, il vit en Corse avec sa compagne Sylvie, qui accepte très bien cette situation.

Lire aussi :  M.Pokora et Christina Milian, au bout du rouleau, fatigués par leur bébé, conflit à la maison !

Jacques Dutronc et François Hardy se font un point d’honneur à vivre ensemble un mois dans l’année. Jacques Dutronc remonte alors à la capitale pour vivre avec sa femme. «Il me semble qu’à partir d’un certain âge, le sexe est une affaire du passé. La nature fait d’ailleurs bien les choses : le corps ne suit plus, il se déglingue de partout, la libido diminue », a annoncé Françoise Hardy.

Cette dernière s’est également livrée sur le cancer qui a chamboulé sa vie depuis de nombreuses années. Depuis 2004, la chanteuse lutte contre le cancer. Hospitalisée à plusieurs reprises, le mal refuse de lâcher prise. Elle souffre le martyr et a perdu une partie de l’ouïe et sa voix aussi.

« Apparemment, la tumeur est éradiquée. Mais elle peut revenir, on ne sait jamais avec ces trucs-là, c’est sournois. Les effets secondaires de la radio-thérapie sont épouvantables. Je passe vraiment par une période extraordinairement difficile, parce que quand vous n’avez pas de salive, vous ne pouvez pas vous alimenter ou vivre normalement », confiait-elle.

Lire aussi :  Renaud, tragédie, opéré de la carotide