Isabelle Boulay, Eric Dupond-Moretti, « la rupture ». Une vérité édifiante !

45296

Si il y a bien un ministre qui a fait couler beaucoup d’encres ces derniers jours, c’est bien Eric Dupond-Moretti. En effet, sa nomination par le premier ministre Jean Castex, au poste de ministre de la justice a surpris tout le monde, et n’a vraiment pas fait l’unanimité. Celui qui joui d’une carrière exemplaire, ne sait pas fait que des amis au cours de sa carrière d’avocat.

Celui que l’on surnomme ‘Acquittator », en référence à ses centaines d’acquittement obtenus depuis qu’il est avocat partage sa vie, avec la célèbre chanteuse canadienne, Isabelle Boulay. Le couple a été confronté à la même expérience traumatisante d’avoir perdu un parent dans leur enfance.

« Mon père il est toujours avec moi dans les moments difficiles de ma vie professionnelle et personnelle. J’ai toujours sur moi une médaille qu’il avait forgé lui même quand il était ouvrier dans une usine qui produisait du métal et sur laquelle, il avait écrit « Thierry La Fronde ». C’était le héros de mon enfance, il l’avait faite pour moi », a annoncé Eric Dupond-Moretti, en référence à son père disparu alors qu’il avait seulement quatre ans.

Voir cette publication sur Instagram

Dimanche 12 avril#toutlemondeenparle #SRC Ici Télé #isabelleboulay

Une publication partagée par Isabelle Boulay (@isabelleboulayofficiel) le

Le magazine people France Dimanche a consacré un dossier Isabelle Boulay et Eric Dupond-Moretti et livre des nouvelles très préoccupantes sur leur relation. Le couple serait au bord de l’implosion et les choses ne se sont pas arrangés entre eux avec le confinement.

Toutefois, dans les pages intérieures, on apprend que s’il y a une « séparation » entre les deux tourtereaux, cela concerne uniquement une séparation physique. En effet, depuis sa nomination au poste de ministre de la justice, l’ex avocat vit principalement à Paris, alors que sa concubine est coincée au Quebec.

 » On se demande quand Isabelle Boulay, toujours confinée au Québec par la pandémie meurtrière provoquée par le Covid-19,  va revenir en France auprès de celui qu’elle admire beaucoup, le ministre que son cœur a choisi », a rapporté la publication France Dimanche.

 « Je le trouve vraiment sexy. Je lui dis qu’il est beau, mais il ne me croit pas. Il me dit: ‘Je préfère que tu me dises que je suis séduisant.’ Mais je le trouve très beau et terriblement sexy. Et puis il sent bon », avait confié Isabelle Boulay au sujet de son cher et tendre à nos confrères d’Ici Paris.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here