Ingrid Chauvin – une grossesse tant désirée enfin concrétisée !

3107

L’actrice de Demain nous appartient apparait le ventre arrondi à l’écran. Lors d’un entretien, Ingrid Chauvin se livre sur cette « grossesse miracle » et la maternité après quarante ans.

La maman du petit Tom né en 2016 se livrait au mois de juin sur le refus auquel elle faisait face dans le cadre de la procédure d’adoption dans laquelle elle s’était engagée. Elle pontait notamment du doigt les manquements dans les procédures d’adoption constatés, cinq ans après avoir déposé un dossier et tenter sans résultat d’adopter un enfant.  

Lorsqu’elle s’est lancée dans cette aventure avec son époux Thierry Peythieu, elle ne s’imaginait certainement pas à quel point ce serait fastidieux et long, pour finalement se voir opposer un refus sous le prétexte que le couple est « trop vieux ». Pourtant, l’actrice qui a perdu sa fille Jade à l’âge de 5 mois nourrit depuis le désir d’agrandir sa famille.

Il y a peu de temps en effet, elle annonçait l’opposition qu’elle rencontrait dans la procédure d’adoption. En France les procédures relatives à l’adoption étant « très strictes et minutieusement réglementées ». Dans son livre intitulé Rêves d’enfants, la tête d’affiche de Demain nous appartient évoque cette partie de sa vie qui la touche profondément.

« J’ai voulu évoquer ce parcours et cette difficulté qu’est l’adoption en France, aussi et surtout cette protection de l’enfance qui dysfonctionne et qui mérite une grosse révision », écrit-elle avant de poursuivre : « Les lois sont mal faites : Ces enfants ne sont pas adoptables parce que le lien du sang perdure. J’espère qu’on pourra trouver une solution pour eux, qui sont nés sous une étoile capricieuse ».

Dans la série de TF1, Chloé, le personnage qu’elle campe tombe enceinte et contraint Ingrid Chauvin à porter une fausse grossesse. « À part le fait de porter ce faux-ventre très lourd et chaud pendant quasiment dix mois, c’est très agréable », affirme-t-elle. Ingrid Chauvin a confié se réjouir du fait qu’après plusieurs épreuves, le personnage qu’elle interprète connaisse une réjouissance.

Voir cette publication sur Instagram

Tout en rondeur … @albrasseur @dna_tf1 @fabienmalot #pictures

Une publication partagée par Ingrid Chauvin (@ingrid_chauvin_officiel) le

« Cette respiration autour de la conception et de l’arrivée d’un enfant est belle et joyeuse », a ajouté l’actrice qui est pendant des mois restée loin des plateaux de tournage, en raison d’une pneumonie dont elle avait souffert à la fin de l’année 2019 et qui l’avait cloué au lit pendant un bon moment, avant que le coronavirus l’oblige à nouveau au confinement.