Ingrid Chauvin, trompée, elle est dans une colère noire !

32698

Ingrid Chauvin a ouvert son cœur sur le sujet de l’adultère lors d’un entretien avec Télé Star. Ici Paris précise que son interview était en rapport avec son personnage dans la série Demain nous appartient. En effet, Ingrid Chauvin y joue le rôle d’une femme victime d’un adultère. Mais concernant sa vie amoureuse dans la réalité, l’actrice file le parfait amour avec son mari Thierry Peythieu depuis près de dix ans.

Dans la série TF1 Demain nous appartient, diffusée pour la première fois en 2017, Ingrid Chauvin incarne le rôle de Chloé Delcourt. Ce personnage qui a pour époux Alex Bertrand, campé par Alexandre Brasseur, fait vivre des situations délicates de la vie à l’actrice. Alors que Chloé Delcourt s’apprête à annoncer une belle nouvelle à son conjoint, l’arrivée d’un bébé, elle apprend une nouvelle qui la choque. Celle de l’infidélité de son compagnon.

En rapport avec la scène, Télé Star a souhaité connaitre la réaction véritable qu’aurait la maman de Tom si elle venait réellement à être confrontée à une telle situation. « Difficile à dire tant qu’on n’y est pas confrontée. J’imagine que la découverte est toujours un choc », a-t-elle répondu. Toutefois, la comédienne explique qu’une réaction excessive de sa part ne serait pas envisageable, connaissant sa personnalité.

« Je suis quelqu’un de conciliant et de calme dans la vie », a-t-elle affirmé, ajoutant que : « D’ailleurs jouer la colère m’a demandé un travail particulier parce que je ne savais pas poser ma voix ». « Je pense qu’à la place de la colère, j’aurai préféré disparaître pour me réfugier dans ma bulle. En cas de trahison, je coupe les ponts et je disparais », a-t-elle finalement conclu.

Une autre fois où Ingrid Chauvin s’est également trouvé en difficulté sur scène fut le moment où elle dû simuler une fausse couche. Cette scène fut encore plus délicate car elle faisait remonter de tristes souvenirs. Ceux de sa fille, Jade, décédée à 5 mois des suites d’une malformation cardiaque en 2014. Dans les colonnes du Parisien, la complice de Vanessa Demouy faisait un brin de confidence sur ce sujet.

« Je redoutais ce tournage qui est arrivé au moment de la date anniversaire de sa naissance. Je me suis préparée psychologiquement. Je suis forte. Malgré tout, je suis encore très fragile et je le serai toujours. Certaines répliques ont été très dures à prononcer. On revit minute par minute, seconde par seconde ce qu’on a vécu » confiait-elle, expliquant que « sur le plateau, ça s’est bien passé, mais j’ai pleuré avant et après. S’écrouler m’a libérée ».

Previous articlePatrick Bruel, lourde opération. Une convalescence très longue !
Next articleVanessa Paradis, et c’est reparti avec Florent Pagny !