Ingrid Chauvin et son époux, deuil douloureux. Ils renoncent !

4400

Le 17 octobre est une date que la célèbre actrice, Ingrid Chauvin et son époux n’oublieront jamais. En effet, il s’agit de la date de l’arrivée au monde de leur petite fille Jade, qui a rendu son dernier souffle cinq mois plus tard, le 5 mois le 23 mars 2014. Leur bébé était atteint d’une malformation cardiaque.

Chaque année, à la date d’anniversaire de la mort de la petite Jade, sa mère poste un message bouleversant pour lui rendre hommage.  » Je n’aurais pas assez de toute cette vie, mais j’apprends avec le temps à passer de la douleur à la douceur …Jade », a écrit Ingrid Chauvin sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes lui ont envoyé des messages de soutien et de réconfort.

Fort heureusement, une bonne nouvelle est arrivée quelques mois après cette terrible épreuve. Ce « petit miracle » a pointé le bout de son nez alors qu’Ingrid Chauvin n’y croyait plus. Elle avait même envisagé le pire à une certaine période. Alors qu’elle tente avec son mari l’adoption, Ingrid Chauvin apprend qu’elle est enceinte. Tom naîtra  ainsi le 10 juin 2016, faisant d’elle une maman comblée.

Aujourd’hui, elle se bat pour pouvoir adopter. Ingrid Chauvin et son mari Thierry Peythieu, qui se sont mariés, il y a neuf ans, ont débuté les démarches pour adopter en 2015. Récemment, l’actrice émérite a accordé un entretien à la publication « Télé Star » et a dévoilé une mauvaise nouvelle. Leur demande d’adoption a été refusé.

« Notre agrément prend fin en novembre et je sais maintenant que notre dossier n’aboutira pas. Je suis en colère. Mais mon combat n’est pas fini. J’y passerai ma vie entière, mais je ne renoncerai pas à faire bouger les lignes sur la protection de l’enfance. C’est viscéral. » avait annoncé la star de la série ‘Demain Nous Appartient’.

« La frustration elle vient du fait que lorsqu’on démarre ce projet là, on rencontre des psychologues, des assistantes sociales, qui nous avaient dit qu’il fallait être patients, que c’était compliqué. Mais qu’a priori, au bout de deux ans, deux ans et demi, on pourrait avoir la possibilité d’accueillir un enfant. » , a annoncé Ingrid Chauvin à 50 Minutes Inside.

« C’est les montagnes russes. Un coup on y croit très fort et on prépare quasi la chambre, et puis d’un seul coup, on y croit plus. Ce qui est difficile, c’est ça », déplore Ingrid Chauvin.

Et de poursuivre : « Peut-être qu’au démarrage, on a été vu comme un couple endeuillé, peut-être que c’était délicat à leurs yeux. Et pourtant notre fils Tom, qui a aujourd’hui quatre ans, est extrêmement épanoui, il va très très bien. A le voir, on peut laisser penser qu’on est malgré tout de très bons parents. »

Previous articleLa belle surprise de Mélissa Theuriau à Jamel Debbouze
Next articleFrançois Fillon, homosexuel. Des rumeurs explosives …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here