Faustine Bollaert, événement extraordinaire, grande révélation !

3605

Après des semaines d’interruption, Faustine Bollaert est de retour à la télé avec son émission Ca comme aujourd’hui. Une reprise plutôt bien accueillie. Interrompu le lundi 23 mars en raison du confinement, le programme était de retour à l’antenne ce 11 mai 2020. Et c’est autour du thème ‘‘Ils ont trouvé l’amour pendant le confinement’’ que le magazine de témoignage a signé son retour après des semaines d’éclipse.

Alors que l’émission quittait l’antenne avec une audience de 1.49 million de Français, la relance n’a retenu l’attention que de 1.04 million de téléspectateurs. Soit une audience de 9.4%, plus élevé que Je t’aime etc. qui signait son retour à l’antenne avec une part de marché de 6.3%.

L’émission se présente en outre sous une version revisitée. Notamment « pas de public, davantage de duplex ou de visioconférences, et moins de personnel technique en plateau », afin de demeurer en conformité avec les mesures de restriction émises par le gouvernement.

Capture intagram

« C’est avec un immense bonheur que je vous retrouve après ces longues semaines d’interruption, toutes ces longues semaines sans se voir même si on a pu se suivre sur les réseaux sociaux. Sachez que vous nous avez beaucoup manqués », a introduit Faustine Bollaert ce 11 mai.

« Le temps est donc venu de se retrouver, d’échanger, de mettre des mots sur ce qu’on a vécu tous ensemble pour mieux exorciser les difficultés, mais également pour mieux partager nos bonheurs », a poursuivi l’animatrice qui sera sur le plateau uniquement avec l’expert du jour, alors que les témoignages se feront depuis les domiciles en vidéo.

Capture instagram

Faustine Bollaert, qui était confinée avec ses enfants et son compagnon, expliquait être angoissée pour ses proches. «J’appelle parfois mon père quatorze fois par jour pour lui demander s’il n’est pas sorti et si tout va bien (…) Nous sommes légèrement coupés du monde, mais quand je fais mes courses j’y pense et je suis vigilante. Je respecte scrupuleusement les consignes. Quelques personnes ont été touchées autour de moi, c’est vraiment une saloperie », disait-elle