Estelle Lefébure – séparation douloureuse avec Olivier. Elle sombre dans la dépression !

12080

L’ancienne mannequin qui a rompu au mois de février avec olivier, l’urgentiste rencontré en terre inconnue, affichait récemment la photo de celui qui fait fondre son cœur.

Elle se disait bouleversée à son retour de Rendez-vous en terre inconnue, l’émission de France 2 qui l’avait conduite sur des paysages cachés où elle affirmait avoir rencontré l’amour. Cet amour prenait la forme d’un médecin urgentiste, olivier, qui officiait alors dans l’émission en tant que guide et médecin.

Ensemble, ils avaient passé, à son retour en France, quelques mois d’une « incroyable histoire d’amour ». De nouveau seule, c’est le magazine Closer qui affichait l’ancienne mannequin isolée à Saint-Barth. A ses côtés, aucun homme en vue. Mais la situation n’eût pas l’air de déstabiliser la première épouse de David Hallyday.

Et selon la publication, elle aurait décidé d’appliquer les conseils de son coach sportif Reiki. Sur les réseaux sociaux, la maman d’Ilona et Emma Smet a publié la photo de celui qui occupe entièrement pour le moment son cœur. Et ce dernier n’est autre que Giuliano, son fils né de sa relation avec le restaurateur Pascal Ramette. « Mon amour », a-t-elle d’ailleurs écrit en légende du post.

Estelle Leféburequi se confiait en décembre 2019 sur sa carrière affirmait : « Ce n’est pas un métier dont je rêvais, je n’avais pas forcément tout fait pour arriver à ce métier». « C’est fabuleux et en même temps on a toujours ce poids de devoir plaire, d’être toujours au top. C’est quand même très exigeant comme métier parce que ça va très vite aussi en dégringolade », indiquait-elle. Toutefois, elle déclare avoir su tirer profit de sa carrière de mannequin.

« Je suis assez perfectionniste. J’aime bien quand je fais bien les choses. Je pense que c’est important dans ce métier, on n’a pas le droit à l’erreur. Votre capital c’est un peu vous, prendre soin de soi et ça c’est plutôt pas mal maintenant », affirmait Estelle Leféburequi a appris l’exigence, et à faire preuve de patience.

Et pour l’ancienne mannequin qui soulignait avoir « toujours été très proche de la nature », vieillir, comme elle l’a appris de ses « trois fées » rencontrées à Samburu, « c’est important », car selon ces dernières,  « plus on est vieux plus on est respecté ».  Une réalité selon Estelle Leféburequi serait loin de notre société qui ignore ses vieux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here