Home Celebs Eric Dupond Moretti, gros règlement de compte !

Eric Dupond Moretti, gros règlement de compte !

21834

Eric Dupond Moretti est un visage que vous devez certainement connaître si vous avez suivi quelques uns de procès médiatiques de ces dernières années. EN effet, il a défendu plusieurs clients célèbres. 

Parmi eux, on retrouve notamment le couple de patrick et Isabelle Balkany qui ont été jugés coupable récemment et qui attendent désormais la suite des événements suite à une procédure d’appel. 

Mais, aujourd’hui Eric Dupond Moretti a dépasser cette fonction de “simple avocat”. En effet, lui qui détient le record en France du nombre d’accusations obtenues et qui est surnommé Acquittator se lance dans un nouveau domaine. 

Ce nouveau domaine, c’est la politique. En effet, le 6 juillet dernier, le nouveau premier ministre Jean Castex annonçait au peuple français les remaniement qui allaient avoir lieu au sein du gouvernement. 

Lire aussi :  Delphine Wespiser enlève le haut, elle fait exploser le thermomètre !

Au poste de garde des sceaux, Nicole belloubet n’a pas survécu au remaniement et a été remerciée. pour la remplacer, le choix de Jean Castex s’est alors porté sur Eric Dupond Moretti ! 

Une nomination qui sème la discorde

Le problème, c’est que cette nomination a fait beaucoup de bruit, notamment au sein même de la profession. En effet, plusieurs syndicats de magistrats se sont immédiatement manifesté, indiquant que cette nomination n’était qu’une provocation. 

Pire encore, les gens ont commencé à fouiller les anciennes prises de paroles d’Eric Dupond Moretti par rapport à ce titre de garde des sceaux pour laquelle il vient tout juste d’être nominé. 

Or, internet n’oublie rien et c’est exactement ce qui c’est passé dans ce cas précis. En effet, des personnes ont ressorti des paroles de l’avocat indiquant qu’il ne souhaiterait jamais occuper ce poste. 

Lire aussi :  Brigitte Macron, visage figé – changement radical !

Pour ce premier conseil des ministre, cette phrase lui a même été ressortie ! Il s’est alors énervé devant la réaction des députés jugeant qu’il était inapproprié de le juger maintenant et qu’à la place, il faudrait le juger sur ses actions !