Enora Malagré, relation avec un homme beaucoup plus jeune !

13519

L’ancienne chroniqueuse, Enora Malagré de l’émission « Touche pas à mon poste », animée par Cyril Hanouna, a accepté de se livrer récemment sur sa vie amoureuse. Aujourd’hui en coupe avec un homme beaucoup plus jeune qu’elle, la jolie blonde au caractère bien trempé, a évoqué ses frayeurs, mais également toutes les angoisses liées à cette nouvelle aventure personnelle.

Enora Malagré a accordé une interview à Evelyne Thomas, à travers son émission ‘Non stop People » et a aussi abordé ses angoisses en lien avec l’approche de la quarantaine. Une date fatidique pour l’ex chroniqueuse de TPMP, qui n’a jamais eu d’enfants et qui rêverait de fonder un jour sa famille.

Lire aussi :  Laeticia Hallyday aurait trompé Pascal Balland avec Jalil Lespert !

« Je le vis très très mal. J’ai un vrai syndrome de Peter Pan. Brigitte Macron a ouvert le bal, j’ai fait pareil. Je suis immature et lui mature. Mais mine rien, Je panique. Est-ce qu’à un moment, il ne va pas partir pour une jeune demoiselle ? », a-t-elle confié e 10 novembre dernier.

La jeune femme a révélé récemment qu’elle était atteinte d’endométriose et a bien conscience que cette maladie engendrait beaucoup de difficultés pour une éventuelle grossesse. Aujourd’hui, elle sait bien que ce sujet pour être un thème de discorde avec son compagnon, prénommé Hugo.

Lire aussi :  Maeva Ghennam, agressée violemment par trois individus qui avaient un couteau !

 « J’ai intégré le cercle des femmes qui se redressent, qui osent témoigner. Et je vais moi aussi donner la vie. Mon enfant sera mon roi, ma reine. Je ne l’aurai peut-être pas porté, mais je vais l’élever, le chérir, l’armer pour qu’il sache se défendre ». En effet, elle évoque la possibilité d’adopter un jour si la maladie de tomber enceinte naturellement.

Avant de poursuivre : « Je me souviens de ce dîner où j’ai rencontré mon compagnon, curateur au Palais de Tokyo. La crise [d’endométriose, NDLR] est venue d’un coup. Je lui en ai parlé, et tout de suite je lui ai donné accès à mon intimité – et pas la meilleure part de la mienne ! J’ai d’ailleurs la chance d’être tombée sur un homme doux, solide et attentif qui m’accompagne. Mais ce n’est pas simple de vivre cette maladie en couple »

Lire aussi :  Anouchka Delon, anéantie, la fin est proche à Alain Delon !