Emmanuel Macron, Colère noire, diffusion de propos porn*graphique !

2112

Depuis maintenant deux semaines, nous sommes obligés de rester cloîtrés chez nous à cause de la mesure de confinement qui a été déclarée par le président de la République, Emmanuel Macron. Désormais, seules les sorties indispensables sont autorisées et soumises à dérogation.

Forcément, avec la fermeture de nombreux commerces, usines et écoles, beaucoup de personnes s’ennuient chez elles à ne pas savoir quoi faire. Dès lors, de nombreuses offres gratuites ont été proposées par des sites web comme Netflix, Canal + ou bien Pornhub.

Ces offres gratuites sont le sujet de beaucoup de discussions, y compris chez les politiques à en croire le journal Le canard enchaîné. En effet, celui-ci a réussi à mettre la main sur l’historique des conversations de certains politiques.

Le sujet de base de cette discussion concerne internet qui souffre des multiples connexions en cette période de confinement. En soit, rien de grave, sachant qu’il est important de maintenir internet en forme avec l’arrivée massive de télétravailleurs.

Lire aussi :  Louane enceinte, la face cachée de son fiancé Florian Rossi, avec qui elle attend un bébé !

Mais ce qui a réellement mis le président de la République en colère, c’est la suite de cette conversation. En effet, celle-ci va alors dévier sur la consommation italienne d’internet et notamment le po-rno et les jeux en ligne qui explosent. 

Le secrétaire d’état au numérique, Cédric O a alors ajouté du fait que la consommation d’internet baisse le soir “Si tu Youp-orn à 22h30, ça ne gêne personne, c’est juste une question d’organisation”. 

Enfin, Marlène Schiappa y est allé de son petit commentaire en disant qu’il fallait demander aux gens d’envoyer du contenu amateur. Cette discussion n’a bien évidemment pas été du goût d’Emmanuel Macron qui a fait une mise au point lors du conseil des ministres en disant que cette conversation était lamentable au vu de la période que nous traversions.

Lire aussi :  Laura Smet, terrifiée, harcelée par André Boudou, le père de Laeticia Hallyday