Elizabeth II, prince Philip, terrible épreuve au palais, laissés à l’abandon par leurs employés !

0
2934

La reine Elisabeth II et son mari le prince Philip serait confrontés à une période particulièrement difficile. Après le renoncement à leurs fonctions du prince Harry et de Meghan Markle, la souveraine n’aurait toujours pas digéré leur décision. En effet, l’année 2020 n’a pas commencé sous les meilleures auspices pour la reine, qui a accumulé les scandale, qui ont fortement terni l’image de la monarchie britannique.

Depuis que les heureux parents du petit Archie ont décidé de renoncer à leurs obligations protocolaires, les relations avec la couronne seraient particulièrement tendues. En effet, en début d’année, le prince Harry révélait leur désir de prendre leur indépendance. Une décision murement réfléchi qui a choqué les membre du palais royal, qui n’ont rien vu venir.

Le duc et la duchesse de Sussex ont posé leurs valises à Los Angeles, après avoir fait une petite escale de quelques semaines à Vancouver au Canada. « Ce déménagement était prévu depuis un certain temps. Les frontières fermaient et les vols entre les deux pays s’arrêtaient suite à la propagation du coronavirus. Ils devaient en sortir », a indiqué la publication Voici.

La reine Elisabeth et son mari doivent faire face à des problèmes de santé. En effet, selon les médias britannique, le prince PHilip serait atteint d’un terrible cancer et ses jours seraient comptés. D’autant plus que le couple est terrifiés de contracter l’épidémie du coronavirus qui pourraient leur être fatal.

Lire aussi :  M. Pokora, affecté par la maladie, il est mal et la situation pourrait empirer

Depuis quelques jours, la souveraine doit faire face à certains problèmes de rebellions de son personnel, qui refuse d’appliquer les règles d’usage pour travailler dans les conditions exigées par la reine Elisabeth II. « La faute à une rébellion sans précédent de part de certains domestiques », a rapporté le magazine people Voici.

Voir cette publication sur Instagram

#otd 4 October 2010 – Sir Norman Wisdom, died (b. 1915) . Sir Norman Joseph Wisdom, OBE (b. 4 February 1915) was an English actor, comedian & singer-songwriter best known for a series of comedy films produced between 1953 & 1966 featuring his hapless onscreen character that was often called Norman Pitkin. . He was awarded the 1953 BAFTA Award for Most Promising Newcomer to Leading Film Roles following the release of Trouble in Store, his first film in a lead role. . Wisdom gained celebrity status in lands as far apart as South America, Iran & many Eastern Bloc countries, particularly in Albania where his films were the only ones by Western actors permitted by dictator Enver Hoxha to be shown. Charlie Chaplin once referred to Wisdom as his « favourite clown ». . Wisdom later forged a career on Broadway in New York City & as a television actor, winning critical acclaim for his dramatic role of a dying cancer patient in the television play Going Gently in 1981. . He toured Australia & South Africa. After the 1986 Chernobyl disaster, a hospice was named in his honour. In 1995, he was given the Freedom of the City of London & of Tirana. The same year, he was appointed OBE & was knighted five years later. . . . #Normanwisdom #britishroyalty #britishmonarchy #hermajestythequeen #thequeen #monarchy #godsavethequeen #hermajesty #britishroyals #queenelizabeth #queenelizabethii #FashionQueen #royalstyle #crownroyal #thecrown #elizabethii #houseofwindsor #britishroyalfamily #queenelizabeth2 #royalfamily #ukroyals #buckinghampalace #windsorcastle #historyblogger #BritishQueen #HeadofState #RoyalWindsor #London

Une publication partagée par Thr British Royal Family (@britishmonarchy) le

 » Il a été demandé à ses lingères, femmes de ménages et hommes à tout faire de passer un mois enfermés dans le château de Sandringham où  la souveraine de 94 ans apprécie passer les fêtes de fin d’année. » a ajouté la publication, qui souligne que « Tout le monde veut lui être loyal mais leur demander de passer Noël sans leur famille, ça va trop loin ». Une situation que n’a pas apprécié la reine qui n’a pas l’habitude que ses ordres soient discutés.

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, à l'époque Johnny la soupçonnait déjà d'infidélité ...