Elisa Pilarski, sa mère fait des confidences épouvantables sur sa mort

En début d’année, Elisa Pilarski, 29 ans, a rendu son dernier souffle d’une manière glaçante. Ce fut une mort tragique, qui a choqué la France entière. La jolie brune a été découverte au sein d’une forêt, le corps inerte. Selon les premières constatations, la jeune femme serait morte à la suite de plusieurs morsures de chien.

Une mort atroce

D’autant plus qu’Elisa était enceinte de son premier enfant à ce moment là. La nouvelle avait dévasté sa famille et plus particulièrement son fiancé qui a dû être hospitalisé face à la terrible nouvelle. Il était en état de choc. Ce dernier est récemment sorti de son silence et a fait des confidences sur leur chien Curtis.

Quelques mois à la suite de ce terrible drame, l’enquête n’avait pas beaucoup avancé. En effet, le mercredi 12 février 2020, le juge d’instruction a organisé un « transport sur place  afin de faire la lumière sur la façon dont la jeune femme aurait pu perdre la vie à cause des morsures de chiens », selon le journal Libération. De nouvelles révélations sur son chien, Curtis, ont été dévoilées au grand jour.

Voir cette publication sur Instagram

LE MYSTÈRE DU CHIEN TUEUR : TF1 VIENT DE DIFFUSER UN REPORTAGE À CHARGE CONTRE CURTIS, LE TITRE EN DIT LONG ! je viens de me taper le reportage sept à huit consacré à l’affaire #ElisaPilarski et je suis choquée de la prise de position de cette émission. Le métier de journaliste exige une certaine impartialité et de respecter le principe de neutralité il n’y en a eu aucune 😠 ce sujet est un torchon bourrés de sous entendus et de manipulations pour amener le spectateur à conclure à la culpabilité de #Curtis ! Mention spéciale pour la Gérante de la fourrière de Beauvais à qui je vais envoyer un petit message respectueux mais sans concession sur la boîte [email protected] afin de lui faire part de mon indignation pour avoir sous entendu que Curtis était une bête sauvage qui mordait dès qu’on ne satisfaisait pas à ses moindres désirs ! Bravo Madame pour une professionnelle travaillant soit disant dans l’intérêt des animaux… À priori pas de tous et pas quant il y’a des caméras. Personnellement, j’aurais refuser d’apparaître dans ce sujet si c’était pour mettre de l’huile sur le feu… Sur 15 minutes de reportage, 2 minutes 30 environ pour parler du Rallye de la Passion et affirmer voix off à l’appui que depuis 100 ans aucun incident n’avait été relevé avec des chiens de chasse s’attaquant à des humains. Cerise sur le gâteau, l’interview complaisante d’un ami du maître d’équipage disculpant totalement la chasse à courre, la voix off se taira cette fois-ci laissant l’auditeur sur cette dernière affirmation. Le reste du temps on enfoncera sans répit et sans relâche Curtis « Le molosse » « Le chien d’attaque » pour « al final » conclure en disant que les propriétaires de chiens ayant tués risquaient jusqu’à 3 ans de prison pour non maîtrise d’un animal dangereux en citant Christophe Ellul bien entendu… Je vous laisse imaginer ce que ça sous-entend… On a pas fini d’être écœuré dans cette histoire ou les rôles sont inversés et où on accuse implicitement à la télé les victimes de meurtriers sans la moindre preuve. Courage à la famille d’Elisa qui n’a décidément pas fini de souffrir.

Une publication partagée par Kreezy R Officiel (@kreezy_r) le

Même si son compagnon, Christophe avait annoncé que leur chien Curtis n’aurait jamais pu blesser Elisa, c’était, tout de même un chien dangereux, comme l’ont confirmé certains voisins. D’autant plus qu’une semaine après la tragédie, Curtis a mordu l’une des bénévoles de la fourrière où il est désormais enfermé. 

Lire aussi :  Stéphane Plaza, très malade, un grave trouble neurologique diagnostiqué !

Un chien bien plus dangereux qu’il en a l’air

La bénévole avait déclaré à l’époque : « J’ai cru qu’il allait me tuer, le vétérinaire a dû lui taper dessus avec une chaise pour le maîtriser. ». Ses propos sans équivoque montrent bien la dangerosité de cet animal, qui semble loin d’être un ange.

Par ailleurs, Curtis reste un chien incontrôlable, puisqu’il n’a pas hésité à attaquer son maître devant les force de l’ordre au moment où il se faisait interrogé. Christophe a été attaqué par l’animal devant les gendarmes. Blessé, il avait alors crié : « Merde, il m’a mordu ; il faut le piquer ! »

Lire aussi :  Sophie Davant, mauvaise nouvelle, étonnante révélation !

Pourtant, lors d’une interview accordée à BFMTV, Christophe Ullul avait annoncé que son chien « n’aurait jamais touché Elisa », ajoutant que cette situation était tout simplement « impossible ». Son chien ne pouvait pas s’en prendre à des personnes qu’il connaissait, selon son propriétaire.

Nouveau rebondissement dans l’affaire

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, dévastée, larguée par Pascal B !

Bien que des analyses d’ADN ont été effectuées sur 93 chiens pour déterminer lequel est responsable de la mort de la jeune femme, ils n’ont pas encore été libérés. L’autopsie réalisée sur le corps d’Elisa Pilarski a révélé qu’elle était morte des suites d’une hémorragie suite à plusieurs morsures de chiens.

Récemment, la mère d’’Elisa Pilarski est sortie de son silence et a fait des confidences qui pourrait changer l’orientation de l’enquête. Elle a annoncé que quelques heures avant que sa fille ne soit découverte morte dans la forêt, cette dernière l’aurait contactée et lui aurait fait part de son inquiétude.

En effet, la jeune femme avait signalé la présence d’un chien sans maître ni surveillance qui traînait dans la forêt, un malinois. D’ailleurs, elle avait publié un message sur son compte Facebook juste après l’avoir aperçu.