Elisa Pilarski – on sait désormais qui l’a tuée !

2465

C’est une terrible histoire dont nous allons ici parler. le genre d’histoire qui sur le papier aurait pu avoir sa place dans les faits divers, mais qui a ému des centaines de milliers de personnes dans le pays. 

Voir cette publication sur Instagram

La jeune femme âgée de 29 ans, tuée le 16 novembre dans l'Aisne par des morsures de chien, sera inhumée samedi 30 novembre à Rébénacq (Pyrénées-Atlantiques). Son compagnon et des proches se sont confiés, ce vendredi, au "Parisien". Ils ont évoqué l'affaire et raconté avec émotion le parcours d'Elisa jusqu'au drame. Deux semaines après le drame qui a eu pour cadre la forêt de Retz, dans l'Aisne, les obsèques d'Elisa Pilarksi, et de son enfant à naître Enzo, auront lieu à Rébénacq (Pyrénées-Atlantiques), samedi 30 novembre, "dans la plus stricte intimité". Enceinte de six mois, la jeune femme de 29 ans avait succombé à des morsures de chien et avait été retrouvée, sans vie, par son compagnon, Christophe, qu'elle avait rencontré sur internet. Ce dernier avait raconté, notamment auprès de nos confrères de France 3, qu'il avait reçu plus tôt des messages d'Élisa lui signalant qu'elle était effrayée par "des animaux menaçants" Qu'ils soient ensemble s'il y a une vie, après "Enzo sera inhumé dans le même cercueil que sa maman. Qu'ils soient ensemble s'il y a une vie, après", déclare Christophe dans un article publié par Le Parisien ce vendredi. Le compagnon d'Elisa Pilarski travaille à Roissy mais il compte venir s'installer dans le Béarn, d'où était originaire la victime. A lire : Elisa Pilarski, mordue à mort dans une forêt : une pétition pour sauver son chien Curtis Cet endroit je l'appellerai Elisa Leur projet était d'acheter un terrain dans cette zone, Christophe avait d'ailleurs déjà annoncé à son employeur qu'il souhaitait déménager. "On en avait marre de faire les aller-retours du Nord au Sud, moi en avion, elle en voiture avec ses animaux", explique-t-il. "Ce terrain que l'on voulait pour nous et nos animaux, je m'y installerai. Je le ferai pour elle. Et cet endroit je l'appellerai Elisa", assure Christophe. Hanté par mille questions L'enquête, qui doit notamment déterminer quels chiens ont attaqué et tué la jeune femme, est actuellement en cours. Des prélèvements ADN ont été réalisés, mais les résultats ne devraient pas être disponibles avant plusieurs semaines. "On ne vit pas, on survit. On est hanté par 1 000 questions que l'on retourne sans cesse.

Une publication partagée par elisa pilarski (@pilarskielisa) le

En effet, cette histoire c’est celle d’Elisa et de son  mari tous deux passionnés par les chiens. En effet, ils les aiment plus que tout et c’est via eux qu’ils se sont rencontrés quelques années auparavant dans un concours canins. 

Au moment des faits, le couple possède 5 chiens et Elisa décide de les emmener en balade dans la forêt non loin de chez elle. Cpendant, tout vire assea rapidement au cacuchemar pour la jeune femme. 

Voir cette publication sur Instagram

Soutien à Elisa et son bébé Enzo décédé dans de tragiques conditions.Samedi 16 novembre, le corps d'une jeune femme enceinte âgée de 29 ans, Elisa Pilarski, avait été retrouvé par son compagnon, sur un chemin de la forêt de Retz, dans la commune de Saint-Pierre-Aigle (Aisne). Alors que des morsures de chiens seraient à l'origine du décès, une autopsie a été réalisée lundi 18 novembre afin de déterminer les circonstances encore floues de son décès. Frédéric Trinh, procureur de Soissons, a indiqué dans un communiqué ce mercredi 20 novembre que la mort de la jeune femme avait "pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu'à la tête". L'ouverture d'une information judiciaire a été annoncée dans la foulée par le parquet. #chien #bebe #soutien #follow

Une publication partagée par elisa pilarski (@pilarskielisa) le

En effet, elle appelle assez rapidement son mari pour l’avertir que des chiens menaçant l’entoure et qu’elle commence à prendre peur. celui-ci se rend alors à sa rencontre dans la forêt. 

Il découvre alros avec horreur le corps de sa femme mutilé par de muliples morsures de chiens a premiere vue et alerte les secours qui n’arriveornt malheureusement aps à sauver la jeune femme. 

Voir cette publication sur Instagram

La mort d'Elisa reste très suspecte.Beaucoup de chose fausses sont dites.Nous recevons beaucoup de messages de soutien pour Christophe.Il ne souhaite pas de cagnotte.Mais continuer d'envoyer tout vos messages de soutiens nousblui transmettrons.Pour tout ce qui est des dons cadeaux pour Enzo et Elisa écrivez en MP pour avoir des coordonnées d'envoie.Pour les dons financiers Christophe n'en veut pas,ou du moin il ne veut pas de cagnotte mais les personnes qui souhaite l'aider à financer pour l'avocat et autres car les procèdures restent dures et coûteuses en plus des dégâts psychologiques que le décès d'Elisa et Enzo ont causé.Pour toute ses demandes une adresse paypal est crée et les dons lui seront remis.Merci à tous pour tout.Continuer votre soutien et surtout partager la page que cette histoire n'en reste pas la 🙏❤ #likeforfollow #soutien #courage #procedure #deces #femme #enfants #partage

Une publication partagée par elisa pilarski (@pilarskielisa) le

La piste de la chasse à cours

Dans un premier temps, les soupçons vont se tourner vers une chasse à cours qui  a lieu près d’ici et qui pourrait être à l’origine du groupe de chien dont Elisa disait qu’elle était entourée au moment du drame. 

Cependant, les analyses qui seront faites sur les chiens ne montreront aucxun correspondance avec les blessures qu’a reçu la jeune femme et ferront donc repartir l’enquete a zéro.

Voir cette publication sur Instagram

Tu manque tellement mon cœur 💖 sa deviens trop dure sans toi. 😭 beaucoup de personne m aide. je suis pas seule pour se combat. je voudrait revenir en arrière pour pas aller travailler et te protéger On avait beaucoup projets, je les ferait en ta mémoire…. Mardi je devrais retrouver ta Maman je pense, ou la semaine prochaine, T Inquiéte pas ICE va bien j ai l impression de te voire a travers lui, Je te dit bonne nuit embrasse Enzo pour moi JE VOUS AIME ❤️❤️❤️ You miss my heart so much – it becomes too hard without you. 😭 a lot of people help me. I am not alone to fight each other. I would like to go back to not go to work and protect you We had many projects, I would do them in your memory …. Tuesday I should find your Mom I think, or next week, Do not worry ICE is fine I have the impression of seeing you through him I tell you good night kiss Enzo for me I LIKE YOU ❤️❤️❤️

Une publication partagée par elisa pilarski (@pilarskielisa) le

 

Aujourd’hui, la piste évoquée serait celle d’un des chiens d’Elisa avec des antécédents de violence envers les humains qui aurait pu se retourner contre elle après avoir paniqué à cause de l’attroupement de chien. 

Pour le mari d’Elisa, cette théorie ne tient pas debout et il demande que la lumière soit faite sur cette affaire. Un collectif s’est même fondé pour soutenir le mari et le chien incriminé dans cette sombre affaire.