Elisa Pilarski morte à cause des chiens. Des confidences faites par son fiancé

0
4738

Il y a environ trois mois, Elisa Pilarski, 29 ans, nous a quittés d’une manière à laquelle personne ne s’attendait. Retrouvée morte dans une forêt après avoir subi de nombreuses morsures de chien sur son corps, la nouvelle de sa mort a choqué tout le monde. Son compagnon a révélé de nouvelles déclarations sur leur chien Curtis.

Trois mois se sont écoulés depuis la tragédie et l’enquête n’a pratiquement pas progressé. Le mercredi 12 février 2020, le juge d’instruction a organisé un « transport sur place » afin de faire la lumière sur la façon dont la jeune femme aurait pu perdre la vie à cause des morsures de chiens. De nouvelles révélations sur son chien, Curtis, ont été révélées.

Bien que Christophe ait assuré que Curtis n’aurait jamais pu blesser Elisa, c’est néanmoins un chien dangereux, comme l’a indiqué plusieurs témoignages. Pour rappel, cinq jours après le drame, Curtis a mordu l’une des bénévoles de la fourrière où il est désormais enfermé. 

La bénévole a expliqué alors : « J’ai cru qu’il allait me tuer, le vétérinaire a dû lui taper dessus avec une chaise pour le maîtriser. »

De plus, le chien n’a même pas épargné son propriétaire. Christophe a été attaqué par l’animal devant les gendarmes. Blessé, il avait alors crié : « Merde, il m’a mordu ; il faut le piquer ! »

Cependant, en janvier 2020 Christophe Ullul a confié devant les caméras de BFMTV, que le chien « n’aurait jamais touché Elisa », ajoutant que cela été « impossible ».

Bien que des analyses d’ADN ont été effectuées sur 93 chiens pour déterminer lequel est responsable de la mort de la jeune femme, ils n’ont pas encore été libérés.

Selon des sources, ils seront dévoilés en fin février. Pour rappel, l’autopsie réalisée sur le corps d’Elisa Pilarski a confirmé qu’elle était décédée des suites d’une hémorragie suite à plusieurs morsures de chiens.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here