David Hallyday et Laura Smet, héritage bidon, ils refusent le chantage

David Hallyday et Laura Smet refuseraient le chantage, et se méfieraient du piège tendu par leur belle-mère.

C’est ce que croit savoir le magazine ‘Dossier enquêtes’ qui revient sur cette affaire d’héritage autour la succession de Johnny Hallyday.

Par un coup tendu, le magazine people fait référence aux dettes contractées par Laeticia Hallyday et son mari. Et si les ainés du taulier refusent la main tendue de leur mère, celle-ci promettrait de les faire poireauter durant une quinzaine d’années.

Le Soir Mag confirme en partie cette allégation, mais à aucun moment, il n’est question de chantage.

Johnny Hallyday aurait cumulé des dettes importantes auprès des autorités fiscales. Des dettes évidemment ‘extérieures au trust’ dont sa veuve est la seule bénéficiaire.
S’ils devaient hériter de leur père, les enfants hériteront par la même occasion de ses dettes.
David Hallyday et Laura Smet serait sont prêts ‘à régler les droits de succession qui leur incomberaient’.

Et ils auraient déjà fait savoir qu’il est inenvisageable qu’ils « s’acquittent de l’ardoise fiscale laissée par leur père et leur belle-maman».
« Un sac de noeud encore très complexe qui ne se réglera peut-être pas devant les tribunaux, mais qui promet de très nombreuses heures de négociations’, ajoute le Soir Mag.

Marie Legrand

Rédactrice web, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. je suis passionnée de ciné, séries et littérature.