David Hallyday, confiance rompue, « coup de poignard » d’André Boudou

Celui a beaucoup de difficultés à donner sa confiance aux autre comme il le mentionnait sur TF1, le fils du taulier, David Hallyday aurait fait le bon choix. En effet, le père de sa belle-mère l’aurait trahis. Nos confrères de Paris Match ont abordé ce « coup de poignard », qu’il aurait reçu.

La publication Paris Match a publié un dossier sur la maman de Jade et Joy et aborde son lien si fusionnel avec son père, son la conseille depuis toujours. L’ex gérant d’une discothèque supervise les affaires de sa fille depuis quelques mois déjà.

Lire aussi :  M. Pokora, tourmenté, Christina Milian, agressée aux USA.

Il était présent également à l’hommage de Johnny Hallyday à Saint-Barth il y a quelques semaines. Sa présence aurait étonné alors que certaines allégations le prétendaient écarté.

«Je suis tombé sur lui au cimetière, avec surprise, cela faisait plusieurs années que je ne l’avais pas vu, il ne fréquentait plus l’entourage, raconte Gilles Lhote, un proche du clan Hallyday depuis 1987. André Boudou lui aurait confirmé avoir repris en main les affaires de Laeticia Hallyday.
Paris Match précise son projet secret, celui de trouver un accord au plus vite avec David Hallyday et Laura Smet, « les rejetons délaissés par le roi disparu ».

Lire aussi :  Melania Trump, drame, une première dame face à la maladie

Toutefois la fin du conflit aurait un intérêt, celui de se partager l’héritage, mais également se partager entre les héritiers « la colossale dette fiscale, estimée à 36 millions d’euros, laissée par le chanteur », pour que Laeticia Hallyday puisse souffler un peu.

David Hallyday « voudrait que cette dette soit réglée par le trust gérant les affaires de Johnny, un coffre-fort à l’abri du fisc. », ajoutent nos confrères.