Cyril Hanouna, un scandale qui dérange !

21583

Cyril Hanouna a toujours le don de s’attirer de nombreux problèmes et cette fois, le trublion de C8 n’a pas dérogé à la règle. L’heureux papa de deux enfants est au coeur d’un scandale dont il se serait bien passé. Cette affaire a fait grand bruit ces derniers jours et s’est propagée comme une traînée de poudres sur les réseaux sociaux. A l’heure actuel, Cyril Hanouna est resté silencieux sur ce scandale très médiatisé.

Le magazine people ‘Ici Actu’ a consacré un dossier sur l’animateur de l’émission « Touche pas à mon poste » et livre des nouvelles surprenantes. Selon la publication, l’animateur serait accusé d’abus de bien sociaux à l’égard d’une entreprise et abus de confiances envers deux associations. Une situation qui met l’animateur dans une situation très délicate et qui a engendré un tsunami de commentaires sur les réseaux sociaux, où Cyril Hanouna est très présent.

Toutefois dans les pages intérieures, on apprend que Cyril Hanouna est au coeur d’un scandale, c’est de manière indirecte. Il s’agit, en réalité, d’un ancien chroniqueur de son émission, TPMP, qui est frappé par ces terribles accusation. Il s’appelle Karim Zeribi. Ce dernier a eu une carrière professionnelle bien remplie. Il a été homme politique portant l’étiquette « écologiste », puis a été député européen de 2012 à 2014.

Par la suite, il a été nommé directeur de l’engagement sociétal et de la transition écologique de la SNCF. Depuis quelques semaines, son poste de conseiller municipal à Marseille vient d’arriver à échéance. Le redoutable homme d’affaires était convoqué début juillet au tribunal correctionnel de Marseille pour répondre aux nombreuses accusations dont il fait l’objet.

Avant d’entamer une carrière à la télévision, il a été footballeur. Par la suite, il avait intégré l’émission Les Grosses têtes et avait obtenu un poste sur CNews, avant de signer avec C8. Son franc parler, fait de lui un chroniqueur très apprécié. Ce n’est pas la première mise en examen pour l’ex footballeur. Ce fut le cas déjà en 2015 ou encore en 2018, lorsqu’il a été accusé d’avoir détourné des fonds pour une association. Aujourd’hui, Karim Zéribi dénonce un complot. D’autant plus que les faits qui lui sont reprochés ont été dénoncés à la police, via une lettre anonyme.

Karim Zeribi risque une amende colossale pouvant atteindre 375 000 euros et jusqu’à trois ans de prison. L’accusé a révélé être  » au centre d’un complot et dit être victime de méchanceté, de haine et de jalousie », a révélé la publication. Selon lui certains n’auraient pas supporter sa réussite et n’hésitent pas à se venger, en colportant de « fausses informations », à son sujet. Pas sûr que cette révélation convainc le juge de son innocence …