Cristina Cordula, le choc, la révélation sur son botox

0
247

La magnifaïk Christina est de retour sur M6 avec cette nouvelle émission que la chaine lui a confiée : « Objectif : 10 ans de moins », dont la mission est d’accompagner les femmes dans la compréhension des « mécanismes du vieillissement et les solutions qui existent ».

Assistée par Frédéric Saldmann, médecin, qui interviendra au niveau de prévention, l’idée de l’émission est que les candidates suivent « un programme de coaching pour tenter de paraître plus jeunes que leur âge. Des changements de looks aux interventions de médecins esthétiques, elles feront le tour de la question grâce aux moyens proposés, le but étant qu’elles se sentent bien dans leur peau ».

A ce sujet, dans un entretien accordé à Libération il y a quelques mois, l’animatrice des reines du shopping regrettait « les moqueries et critiques envers celles qui ont recours à la chirurgie esthétique »« Il y a beaucoup de tabous autour de ça en France. Les gens regardent celles qui ont le visage déformé. Ce n’est pas non plus le carnaval! La nana qui est bien faite, personne ne s’en rend compte », affirmait-elle.

Lire aussi :  Sophie Davant, séparation douloureuse, terrible sacrifice, elle craque !

Prenant exemple sur elle, la présentatrice de 54 ans a confié sans tabou faire des injections de Botox. « Très très peu. Avec parcimonie. Une fois par an quand je vais au Brésil. Et je trouve que le résultat est tout à fait naturel », expliquait-t-elle, précisant : « un petit Botox, un petit remplissage. Je fais des lasers pour enlever les tâches, des peelings pour resserrer ». Son mari, Frédéric Cassin, rassure-t-elle, n’est pas dérangé « dans le mesure où tout reste naturel ».

Et comme il est justement question de médecine esthétique dans Objectif : 10 ans de moins, la reine du relooking expliquait dans Télé 7 jours au mois de septembre, que « physiquement, j’ai du mal à accepter de voir mon corps vieillir. Et comme j’ai du mal aussi à ne pas prendre soi de moi, voilà pourquoi j’ai une bonne hygiène de vie : je fais du sport, j’ai une alimentation saine et je dors beaucoup. Je ne sors plus tous les soirs de la semaine, je n’ai plus 20 ans ! Et je n’ai pas peur de dire que j’ai recours à la médecine esthétique ».